La fin de non-recevoir du HDP de Selahattin Demirtaş pour le rassemblement “nationaliste” du 7 août à Yenikapı n’est pas l’expression d’une division, mais est motivée par la nature même de ce meeting.

Selahattin Demirtaş a répondu, photos à l’appui,  à la question : “pourquoi le HDP ne se trouvait-il pas au meeting de Yenikapi d’hier?”

(Meeting auquel ont participé : outre les grandes figures de l’extrême droite, de la droite et de la social-démocratie :

  • Mehmet Ağar, ancien député DYP, ministre de la Justice, de l’Intérieur et chef de la police dans plusieurs villes. Il est responsable de la mort de milliers de personnes, disparues et torturées en garde à vue, ou exécutées. Il était alors chef de la sécurité. Il est responsable de la mort des grévistes de la faim en prison en 1996, car c’est lui qui avait introduit le projet de prisons cellulaires contre lequel les prisonniers avaient lutté.
  • Tansu Çiller, ancienne Première ministre entre 1993 et 1996, et architecte de la stratégie de la “guerre de contre-insurrection” contre le peuple kurde, deux grandes figures donc parmi les premiers responsables des exaction snombreuses commises par l’Etat dans les années 1990 contre les Kurdes et les militant.e.s de gauche (plus de 1300 personnes disparues en garde à vue, 3000 villages détruits, 3 millions de personnes forcées à la migration, près de 2000 personnes exécutées suite aux fameuses “listes de la mort”). Il s’agit donc d’une belle alliance de toutes les figures de l’Etat depuis les années 1990 à aujourd’hui.
  • Il ne manquait dans ce tableau que Kenan Evren, le général qui a commandé le coup d’État de 1980, qui, comme il est mort, n’a pas pu participer.

[vsw id=”spGpAzEYaV4″ source=”youtube” width=”640″ height=”344″ autoplay=”no”]

Selahattin Demirtaş:

Erdoğan a dit : “Si le HDP était venu à Yenikapı nous n’aurions pas pu rendre de comptes aux martyrs.”

Si le HDP avait été là-bas, il n’aurait pas non plus pu rendre de comptes aux martyrs. Le HDP n’aurait pas pu regarder dans les yeux les martyrs de Gezi, d’Uğur Kaymaz, de Ceylan. Comment aurait-il pu rendre des comptes à Hurşit Külter ?

Le HDP n’aurait pas pu aller à Yenikapı et oublier ainsi Berkin Elvan.

Si le HDP avait été présent au meeting, il aurait demandé des comptes pour Roboski, pour Tahir Elçi.

Le HDP n’aurait pas pu oublier Cizre et Sur et aller à Yenikapı.

Il n’aurait pas pu aller à Yenikapı et oublier tout ce que l’AKP a commis, main dans la main avec Fethullah Gülen.

Le HDP n’aurait pas pu aller à Yenikapı, oubliant là où cette guerre a mené le pays.

Evidemment que le HDP n’a pas sa place sur cette photo.
Nous ne prendrons pas part à cette alliance, c’est sans nous.

Le mouvement d’opposition a tenu de nombreux autres rassemblements, qui eux aussi ont réuni des dizaines, voire au total des centaines de milliers de personnes dans de grandes villes. Depuis son premier rassemblement du quartier Gazi à Istanbul, la veille du meeting de Taksim, première étape dans la livraison d’une partie de l’opposition pieds et poings liés dans le carcan de l’unité nationale par le CHP, il ne cesse de répéter “Ni coup d’Etat, ni dictature, la démocratie.”

L’opposition démocratique, force de propositions et d’utopie, porteuse du projet de “confédéralisme démocratique” pour la Turquie et la région, qui avait pris vie sur le front des luttes de ces dernières années, doit être soutenue… Non comme un parti, mais comme un mouvement qui entame sa résistance, contre vents et marées, et ne pourra que fédérer autour de lui les luttes à venir, même si elles seront difficiles.


Dossier spécial : 7 août 2016

Ce dossier nous a semblé nécessaire pour à la fois avoir les éléments factuels et des supports d’analyses, et donner nos parti pris, qui ne sont que les nôtres, afin d’amorcer un débat. En effet, tant dans la diaspora kurde et turque en Europe ou ailleurs que dans les gauches européennes et le mouvement libertaire dont nous sommes proches, ce débat internationaliste est indispensable, puisqu’il rejoint tous les autres sur l’avenir des luttes et la défense des utopies qui nous feront avancer.

Chapitres 

Annexes

 et bien d’autres… > Dossier spécial : 7 août 2016


Traductions & rédaction par Sarah Zagros. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.