Vidéo publiée le 18 novembre dernier, sur les réseaux sociaux, en soutien aux migrant.e.s piégé.e.s aux frontières entre Pologne et Biélorussie… Frontière européenne.


Vous pouvez trouver aussi une pétition dans l’article :
Appel pour les migrants piégés entre Pologne et Biélorussie


“Mera Bhatakna”

La mer et le désert
se déchirent
à l’ombre des dunes.

Personne n’en dit rien.

Les grains de sable et l’écume
ont dessiné sur sa peau tendre
la carte d’un monde en feu.

Personne n’en dit rien.

Iqbâl a parlé, Heaney lui a répondu,
personne n’en dit rien.

Tu t’es levé, vent du Sud,
avec les lèvres sèches
et une soif de pierre noire.

Personne n’en dit rien.

Et pendant ce temps,
à l’ombre des dunes,
se déchirent
le désert et la mer.

“Balles perdues”

D’ordinaire, je me plie,
mais ce jour de novembre, soudain,
une rage pure sortit de terre
et je la bénis.

Que crois tu que je suive,
soldat ?
Qui crois-tu que je sois ?

Un inconnu peut-être,
oubliant jour après jour, le nom de ses ancêtres ?

Celui qui craint de trahir ses frères
par négligence ou par faiblesse?

Ton pays endormi,
je l’ignore,
je le contourne.

Je crible mon propre front de balles perdues
amassées au détours de batailles elles aussi défaites.

J’incarne ma propre cible,
j’écris ma propre bible,
sur le front d’une guerre sans quartier.

Tu le sais,
je ne suis le prophète que de moi-même.

“Que crois tu que je suive, soldat ? Qui crois-tu que je sois ?”

Diaporama : Photographies prises à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne ces jours-ci, en novembre 2021, par divers photographes. Merci à eux. Musique et texte : Titi Robin, Album : Rebel Diwana. Titres : “Mera Bhatakna” (extrait musical),  “Balles perdues” (extrait écrit au générique final). Textes aux éditions Riveneuve.


Image à la Une, extrait de la vidéo, photo : Muhammed Abdullah.

Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.