Français | Türkçe

Il y a quelques mois, en pleine pandémie sanitaire et gouvernementale, on se disait: “On va faire quoi après ?”, dans l’attente d’un autre monde, un monde d’après crise, plus respirable… et puis ça tuile progressivement avec ce qui s’annonce comme une année de course au pouvoir, qui ne sent pas bon du tout. Nos valeurs sont déjà piétinées par leurs lourdes et épaisses paroles, ou utilisées comme cosmétique pour cacher une triste soif de conquête.

Alors, on va faire quoi après, alors que nos vies et nos rêves ne sont pas à vendre, ne sont pas à prendre, et qu’on ne les laissera pas arracher les oliviers de nos terres intérieures, on aura les mains pleines de cailloux ?  “On va faire quoi après ?”

Musique : “Le père et la mère” (Titi Robin) – Accordéon : Francis Varis – Lotar : Titi Robin – Images : Rahul K Rajoriya. Texte : Titi Robin.

On va reconstruire quoi,
Après ?
On va reconstruire quoi ?
Elle danse,
Ta vie d’avant
Avec ta vie nouvelle,
Elle tourne en elle
Elle y puise,
Jamais ne s’épuise.
On va reconstruire quoi ?
Une seule robe
Pour une seule existence,
Un seul sillon,
Un seul demain.
On va reconstruire quoi ?
Une seule solution,
Ce serait
Désaxer nos vies,
Vriller nos destins,
Que demain ai la tête en l’air,
Hier, les pieds de travers
Et que le présent soit partout ailleurs
Que chez lui
Mais ça va sans doute pas le faire,
C’est en tout cas
Ce que pour l’instant
On se dit.
On va reconstruire quoi,
Après ?
Si un jour n’est qu’un jour,
Le grain de sable sur la paupière garde en lui un monde immense,
Malgré tout,
Et dans ton clin d’oeil soudain,
Il y a eu comme une promesse d’infini
Une ivresse sans sursis.
Tu fais trois pas dans la cour,
Deux dans mon coeur
Puis tu te retournes.
Je vais repeindre la porte de la caravane,
Balayer le perron,
Et changer de vie.

 


Publié le 25 septembre 2021 par Titi Robin
Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.