Ajout du 15 novembre
Suite à la déclaration de l’état d’urgence la Préfecture de Paris nous a annoncé que les trois rassemblements du dimanche 15, du lundi 16, et du mardi 17 Novembre sont annulés.

Les organisateurs du rassemblement pour exiger l’arrêt des exécutions en Iran et protester contre l’accueil dans ces conditions du responsable iranien Rohani à l’Elysée nous ont demandé de signer l’appel.

Kedistan n’étant pas une entité politique, mais un web magazine passeur d’infos, nous ne signerons pas cet appel, pas plus qu’un autre d’ailleurs. Mais nous soutenons l’organisation de ce rassemblement indispensable et publions donc le texte sans hésitation.


À l’occasion de la visite d’Hassan Rouhani en France
Campagne de protestation contre 37 ans de crimes perpétrés par la « République Islamique d’Iran »

Hassan Rouhani, le président de la «République Islamique d’Iran», est invité par les autorités françaises pour effectuer une visite d’Etat en France. Le but de son voyage est de normaliser les relations politiques et commerciales avec la France et le reste de l’Europe.

Il entend ainsi se forger une légitimité, malgré la violation permanente et systématique des droits de l’Homme, la participation du régime à des actes terroristes, la complicité avec les despotes de la région ainsi que son rôle comme source de complots dans le monde.

Les organisations, associations et militants de l’opposition iranienne à l’étranger, organisent une campagne de protestation pour dénoncer le terrible bilan du régime islamique, la répression féroce contre les dissidents et les militants syndicalistes, et la violation des droits de toutes les couches sociales.

Ce régime a pendant ces 37 années, commis des atrocités envers les différentes couches d’opprimés : les femmes, les salariés, les intellectuels, les artistes, les enseignants, les écrivains, les journalistes, les étudiants, quelles que soient leurs origines nationales, ethniques et religieuses ou leurs opinions.

A cette occasion, nous appelons toutes les personnes éprises de liberté et luttant pour :

La liberté, la démocratie

L’égalité et la justice sociale

L’égalité des droits entre les femmes et les hommes

La séparation de la religion et de l’Etat (laïcité et sécularisme)

Le respect des droits des travailleurs, et notamment ceux de faire grève et de former des syndicats indépendants du pouvoir

Le respect des droits de toute la population selon le droit international

L’abolition de la peine de mort, l’arrêt immédiat de la torture et tout agissement répressif contre les militants au niveau politique, national et culturel

La liberté civique et politique inscrite dans la Charte universelle de droits de l’Homme dont l’autodétermination des peuples.

A se joindre à nous pour manifester leur solidarité avec la lutte du peuple iranien dans toute sa diversité.

Nous invitons toutes les femmes et hommes épris de Liberté à participer à cette campagne :

  • Rassemblement, dimanche 15 Novembre 13h à 15h, Place de la République, Paris
  • Lundi 16 novembre de 9h à 17h, place Fontenoy, Paris 7éme
  • Mardi 17 novembre de 15h à 17h, esplanade des Invalides, Paris 7éme

Comité d’organisation de la campagne contre les 37 ans de répression en Iran.

soutenus par

Les organisations Iraniennes suivantes :

Association culturelle Rojikurd – Association de défense des prisonniers politiques et d’opinions en Iran – ADPOI, Paris – Association des kurdes résidents en France – Alliance internationale de soutien des ouvriers iraniens Paris – Association de soutien de défense de luttes du peuple d’Iran Hanovre – Collectif des anarchistes et des anarcho-syndicalistes persanophone à Paris – Collectif des communistes d’Iran (Paris) – Comité de contestation à la visite de Rouhani en France Pays-Bas -Comité de défense de luttes du peuple iranien Chicago -Comité d’anti-lapidation Paris -Conseil provisoire des socialistes de gauche iranienne – Mouvement des républicains démocrates et laïques d’Iran (Comité de Coordination) – Organisation de l’union des Fadais du peuple d’Iran – Organisation Rah é Kargar (La voie des d’ouvriers) Paris -Organisation populaire Kermandj de Khorasan Londres – Parti démocratique du Kurdistan -Parti démocratique du Kurdistan d’Iran – comité de paris – Solidarité Socialiste avec les travailleurs en Iran

Ainsi que par 6 partis politiques de la gauche française à ce jour.

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.