Selon les stats de l’Assemblée pour la Sécurité et la Santé des Travailleurs (ISIG), au moins 125 travailleurs seraient morts au travail à travers la Turquie en janvier.

Sur les 125 décès, 115 étaient en CDI, 6 étaient des paysans ou petits propriétaires terriens, 4 ouvriers d’une petite entreprise et 10 indépendants.

Par ailleurs, sur le total, 5 étaient des femmes, 2 enfants et 6 des travailleurs immigrés.

“Bien que le Gouvernement du parti islamo conservateur (AKP) aie fait des lois pour la protection des travailleurs, ces derniers continuent au quotidien de souffrir d’environnements non sécurisés et de l’absence de syndicats”. a déclaré l’ISIG.

Le rapport a par ailleurs mis en garde sur la tendance à l’augmentation du nombre de blessés et fortement critiqué l’interdiction de grève initiée par le syndicat des travailleurs de la métallurgie (Birlesik Metal Is) pour des raisons de sécurité.

Istanbul, Bianet, 2 février 2015

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.