15 manifestants de la Résistance Gezi ont été acquittés !

16 personnes avaient arrêtés en septembre 2013 lors d’une manifestation non autorisée [mais pas interdite officiellement] à Kadiköy. La manifestante d’origine américaine retournée au pays, n’étant pas présente, son dossier a été séparé.

Les accusés risquaient de 14 mois à 7 ans de prison.

Voilà quelques extraits de la déclaration de la Cour :

Le droit de rassemblement est un droit constitutionnel, et le fait qu’aucune autorisation n’ait été demandée ne peut justifier une intervention de la police. 

Dans un pays démocratique et un Etat de Droits, toute personne a la possibilité d’organiser des marches et des rassemblements pour exprimer une contestation. 

L’absence d’autorisation ne rend pas une manifestation illégale et par conséquent ne peut rendre un participant individuellement en situation d’illégalité.

La force, surtout armée, ne doit pas être utilisée contre des personnes non armées et non agressives.

Les masques et les casques trouvés sur quelques accusés, ne sont pas des preuves de violence, et leur utilisation comme protection n’est pas anormale. 

Le fait de transformer en délinquant, 16 personnes entre 1500 autres participants d’une manifestation n’est pas approprié.

Sources : Radikal, Imctv

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.