Youpi bientôt 2015 ! Les retraites et les salaires auront augmenté de 3% !
Bien évidemment, l’électricité, le gaz, l’eau, l’essence courent devant comme des chevaux enragés et tout le reste les suit. Le gouvernement promet de garder l’inflation à 5% et de ne pas dépasser les 6,2% attendus.

kedistan-pain-turcLe SMIC en Turquie est de 314€ [891,03 YTL] et la retraite de base est de 139€ [395 YTL]. Pour vous donner une idée, le prix d’un pain de 250g est d’environ 0,35€[1 YTL]. Imaginez une famille de 3 personnes, s’ils mangent juste trois pains par jour, c’est un peu plus du quart de la retraite qui passe à la trappe. Comment ils vont faire pour payer le loyer, et le reste ?

Ils montrent des micro-trottoirs à la télé. Chaque chaîne a le sien. J’ai du mal à regarder les gens interviewés, il manque des dents à la plupart. Le gouvernement a mis le système de “carte verte” pour la santé mais plus ça passe, plus on doit compléter de notre poche, le prix des soins, des médicaments. Après, tu as des hôpitaux privés bien équipés, étincelants mais ce n’est pas pour tout le monde.

Par exemple moi, je suis obligée d’aller à l’autre bout de la ville, à des heures de routes, parce que j’ai trouvé un hôpital où je peux faire face aux dépassements. Heureusement le bus est gratuit pour les retraités mais il faut partir aux aurores, à l’heure où les chats des rues fouillent dans les poubelles. Personnellement je m’estime heureuse, je n’ai pas de maladie qui foute la frousse, j’ai un toit, je mange à ma faim, je suis à peu près au chaud, bien que je ne chauffe qu’une pièce avec un radiateur électrique de pointe parce les factures de gaz, ça craint. Mais comment font les gens ?

kedistan-soma-mineurRegardez les mineurs. A Soma 301 mineurs sont morts en mai 2014, parce qu’ils travaillaient sans aucune sécurité, puis dans une autre mine, il y a eu 18 morts à Ermenek, pour les mêmes raisons, ensuite 2 par-ci, 3 par-là, dont on ne parle pas trop… Le ministre a fait son apparition médiatique avec des larmes au coin de ses yeux de croco pendant que la police tenait violemment à distance les proches des victimes.

Et après ? Après : RIEN.

Tout continue comme avant. L’entreprise de Soma a licencié les mineurs morts pour payer aux familles moins d’indemnité.  C’est pas beau ça ? Les mineurs y retournent, les jeunes prennent la place de leur père défunt. Ils ont des familles à nourrir, des gamins à élever, le crédit sur le dos. Que voulez-vous qu’ils fassent. Les dents qui manquent sont leur dernière priorité…

Je lis à droite à gauche que c’est pareil partout, dans d’autres pays aussi il se passe des choses semblables. C’est peut être un peu plus visible en Turquie mais regardez les pays européens. Finalement la Turquie est bien dans l’Europe !

Je disais l’autre jour à ma soeur : “Bon sang, j’ai l’impression qu’il y a un monstre géant qui a entouré de ses tentacules toute la planète, il suce le sang de la plus grande partie des gens. Sale bête !”. En me regardant d’un air amusé, “Tu parles du capitalisme peut être ?” m’a-t-elle répondu. Ah bon ? Elle en sait des choses, elle. Normal, elle était enseignante. Une femme instruite et idéaliste. Elle continue à s’instruire d’ailleurs encore. Du haut de ses 1m58, dressée sur sa pointure trente cinq, la tête  coiffée de blanc, fière et haute, les yeux pétillants : c’est un moulin à questions ! Il faut qu’elle comprenne tout, qu’elle sache tout, qu’elle lise tout. C’est bien parce que moi aussi je profite de sa curiosité naturelle. Par contre son idéalisme frôle la connerie. Elle refuse depuis des années de demander une retraite complémentaire à laquelle elle a droit. Elle dit “Ce que je touche me suffit, il faut que d’autres personnes qui ont besoin en profitent.”. J’ai beau lui répéter que les choses ne fonctionnent pas comme ça, rien à faire. Je ne comprends pas bien si elle ne pige vraiment pas – elle est pourtant intelligente – ou si c’est par entêtement…

Alors, ma bête féroce qui gobe la Terre serait donc le Capitalisme…

On se fâche ici en Turquie parce qu’on se focalise sur l’intégrisme qui nous bouffe la vie mais finalement ce n’est qu’un prétexte, un instrument. Un instrument assez génial pour voiler, non pas seulement la tête mais aussi les cerveaux. Vas-y laisse les gens dans l’ignorance et mène les du bout du nez. Facile de faire travailler le crédule comme esclave, fermer ses yeux sur la réalité, sur la corruption, sur ses droits perdus… Je m’affole quand j’entends : “Ils ont construits des routes, des centres commerciaux, des centrales thermiques, un palais de 1000 pièces, des tours centre d’affaires éclairés toute la nuit….. Le pays évolue”. 

bêteLa nature massacrée, les gens qui périssent, la corruption jusqu’au cou, eh ben non, c’est pas grave du tout, tant que le pays devient plus “civilisé”. Si c’est ça la civilisation, je préférerais aller dans une tribu “primitive” qui vit sa petite vie en harmonie avec la nature; qui a le sens du partage et de l’amour. Encore faut-il en trouver une qui n’est pas envahi de plastic, qui n’est pas convertie à une religion quelconque, et à qui on n’a pas encore totalement détruit l’environnement.

Allez, je vais arroser mes plantes. Elles ont soif mes petites chéries vertes.

Votre Mamie

lierre10

Mamie Eyan on FacebookMamie Eyan on Twitter
Mamie Eyan
Chroniqueuse
Tendresses, coups de gueule et révolte ! Billets d’humeur…