Selon les données compilées à partir des rapports publiés dans les journaux locaux et nationaux et dans les agences de presse,  Bianet a révélé que la violence masculine a tué 18 femmes et adolescentes, que 10 femmes ont été violées, 24 blessées, et neuf ont été victimes de harcèlement sexuel en Novembre 2014. Globalement en 2014, les agresseurs mâles ont tué 253 femmes, violé 98, 523 femmes, battu et harcelé sexuellement 104 femmes.

Assassinat

En Novembre 2014, les hommes ont tués 18 femmes et 2 hommes en Turquie. 28 % des femmes ont été tuées pour cause de divorce. 61 % des femmes ont été assassinées par leurs maris ou leurs amants. 16 % par leurs ex-maris ou leurs ex-amants.

Les agresseurs identifiés : 7 en tant que mari, 1 en qu’homme marié religieusement , 3 en tant qu’ex-amants, 2 en tant qu’ex-mari, 1 en tant que père, 1 en tant que frère, 1 en tant que parent de sexe masculin, 1 en tant que voisin. 61% des meurtres ont été commis avec des armes à feu ; 6 par couteau, 5 par fusil, 1 par une chute dans les escaliers.

Après les meurtres, 3 hommes se sont suicidés, 3 ont tenté de le faire, 2 se sont rendus à la justice. Les assassins étaient âgés de 15 à 60 ans alors l’âge des femmes victimes était entre 15 et 57 ans. Ces cas de meurtre ont été signalés dans les villes suivantes : Agri, Antalya, Bolu, Bursa, Çorum, Edirne, Hatay, İzmir, Izmit (2), Karaman, Kastamonu, Kayseri (2), Konya, Mersin, Trabzon et Uşak.

Auteurs des meurtres de femmes non identifiés, décès suspects

A Ankara, une étudiante à l’Université a été retrouvé morte dans une chambre d’hôtel.A Antep, la police a affirmé qu’une femme réfugiée syrienne et son amant ont été retrouvés morts après avoir été torturés. La police est à la recherche du mari de la femme en tant que premier suspect.

Femmes violées

En Novembre 2014, 10 cas de viol ont été rapportés dans la presse. La plupart de ces cas ont été signalés à Antalya et à Aydın. La moitié des agresseurs était connus des femmes et la moitié était des étrangers. Le viol par les agresseurs mâles ont été identifiés : 1 comme amant , 2 comme ex-amant, 1 comme ami, 2 comme le père, 5 comme inconnus. Les viols ont été commis dans les lieux suivants : 5 par enlèvement, 4 en appartement, 1 dans la rue. Les violeurs étaient âgés entre 19 à 54 ans alors que l’âge des femmes victimes était entre 15 et 32 ans. Les cas de viol ont été signalés dans les villes suivantes : Aksaray, Antalya, (3), Aydin (2), Istanbul, Sakarya, Uşak et Zonguldak.

Femmes battues

En Novembre 2014, 24 femmes ont été battues en Turquie par des hommes. 12,5 % des femmes ont été battues dans le cas de divorce ou de compromis. Une femme a été battue en dépit d’une ordonnance judiciaire. 33 % des femmes ont été soumises à la violence masculine par leurs maris ou par leurs amants.

Les auteurs de cette violence sont : 2 amoureux, 6 maris, 3 ex-maris, 3 fils, 1 ex-amant, 1 amant de la mère, 1 amant de la sœur, 1 gendre, 1 cousin, 1 policier, 1 homme ayant refusé le compromis, 1 chauffeur de bus, 1 un ami et 1 étranger. 62,5 % des femmes (soit 15) ont été battues. Trois ont été blessées par pistolet et trois par couteau.Deux ont été torturées par leurs ex-maris.Une a été enlevée et jetée hors de la voiture après une poursuite policière.

Les agresseurs étaient âgés entre 16 à 66 ans alors que l’ âge des femmes victimes était entre 15 à 57 ans. Les cas de coups et blessures ont été signalés dans les villes suivantes : Adana (3), Aksaray, Ankara (3), Aydın, Çorum (2), Erzincan, İstanbul, Kayseri (2), Kocaeli, Kütahya, Manisa, Muğla, Samsin (3 ) et Trabzon (3).

Femmes harcelées

En Novembre, neuf cas de harcèlement sexuel en Turquie ont été rapportés dans la presse soit dans la rue (7 cas, 77 %) soit dans les écoles (1), soit dans les transports en commun (1).

77 % soit 7 femmes ont été harcelés par des hommes qu’elles ne connaissaient pas. Les autres auteurs sont : 1 ex-mari et 1 enseignant. Les agresseurs étaient âgés entre 18 à 39 ans alors que l’âge des femmes victimes était entre 10 à 33 ans. Ces agressions par harcèlement sexuel ont été signalées dans les villes suivantes : Adana (3), Antalya, Eskişehir, Kocaeli, Manisa, Muğla et Osmaniye.

Représaille contre la violence masculine

A Samsun, une femme a agressé son mari avec un couteau expliquant qu’elle était systématiquement battue. Hospitalisé, l’homme est mort quelques jours plus tard.

Répartition régionale

En Novembre 2014, 61 cas de violence masculine, d’assassinat, de tentative d’assassinat, de harcèlement, de violence sexuelle, de viol et de coups et blessures ont été signalés dans 30 provinces à travers la Turquie. 61 agressions réparties dans les régions suivantes : Marmara (9), Egée (11),  Méditerranée (14),  mer Noire (13), Est-Anatolie (2),  Anatolie centrale (12) et Anatolie du Sud-Est.

Source Bianet -Men Kill 18 Women in November – 4 Déc 2014

auteur : Çiçek Tahaoğlu

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.