Erdoğan, Turquie • Quand un ami s’en va

Erdoğan

Bon, d’accord, j’exagère encore. Erdoğan aurait dit “frère”. Frère en religion, cela s’entend. Après, la vie privée d’un ami criminel, ça le regarde.

De toutes façons, comme vous dites, un de perdu, dix de retrouvés. Et en Syrie, ça ne manque pas.


Français | English

Il n’aura pas loin à faire pour la mise en terre des morceaux qui restent, puisqu’il paraît que c’est juste à côté, à quelques kilomètres de la frontière, et en plus contrôlé par d’autres amis. Il y aura sans doute du beau monde, puisqu’Idlib en regorge, et même de ceux qui passent à la télé.

Mais, ce qui me préoccupe le plus, c’est que les théories du complot vont déjà bon train.

Il y en a qui disent que finalement le Bagdadi serait déjà dans le formol depuis un bail et que Erdoğan l’aurait échangé avec Trump au bon moment… Rrrô… D’autres, plus subtils, parlent de livraison…

Plutôt qu’échafauder des théories fumeuses, et en espérant que sous prétexte que l’assassin était quand même un “frère”, on n’organise pas des soirées de prières, je préfère penser à toutes celles qui ne reviendront jamais de l’enfer que cette pourriture avait imaginé.

Je pense à mes soeurs.

Et, tout simplement, je me dis que décidément, la zone de sécurité concerne plus les barbus que nous tous/toutes. La haine de l’autre, répandue en ce moment, ne concerne donc pas les assassins ? Les terroristes selon Erdoğan seraient les “autres” ?

Répandre la terreur, forcer des populations à quitter ce qui leur était le plus cher, jeter sur les routes des mercenaires “frères” pour tuer et piller, pour des “fontaines de paix” serait donc lutter contre le terrorisme en notre nom ?

Qui a dit qu’il n’y aurait toujours qu’un seul Calife à la fois ?

LIRE AUSSI 
Daech, soluble dans l’Etat profond turc ? 
(Article du 2015 déjà... Traduit de Cumhuriyet)

Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias.
Mamie Eyan
Chroniqueuse

Mamie stanbouliote de 82 ans.
Tendresses, coups de gueule et révolte ! Billets d’humeur…
Mamie Eyan on FacebookMamie Eyan on Twitter
Mamie Eyan

Chroniqueuse Mamie stanbouliote de 82 ans. Tendresses, coups de gueule et révolte ! Billets d’humeur…

    Related posts