Un grand merci à celles et ceux qui ont répondu à notre appel en mars et ont permis au magazine Kedistan de sortir du rouge. Alors, on continue ?

Grace à vos dons, et en épuisant les réserves, Kedistan a fait face aux échéances et a pu participer par exemple à la Session à Paris du Tribunal Permanent des Peuples, et ainsi en donner un compte rendu.

Mais, comme d’habitude, certainEs ont contribué largement pour que toutes et tous, lectrices et lecteurs, puissiez continuer à avoir une information gratuite. 563 912 lectures d’articles enregistrées en mars.

Si, comme c’est devenu une habitude, vous aviez dû “vous abonner” “pour lire la suite“, débrancher un bloqueur de pub, ou répondre à une question, nous serions des chats de salon à label.

Rappelons-le, nous avons besoin de 500 euros pour servir 70 articles environ sur le mois.

Alors, seulement 1 ou 2 euros en passant, une fois par an, par lectrice ou lecteur pourrait suffire largement, si tout le monde était solidaire.

Et cela en trois clics. Le pourboire sur le site de collecte est facultatif, et le site est davantage sécurisé que sur des sites marchands.

Pensez aussi à vous abonner à la lettre de Kedistan, journalière ou hebdomadaire. Vous nous éviterez bien des partages sur les réseaux sociaux…

Pour vous abonner à ces newsletters, c’est tout en bas…

Pour les virements :
Les amis du Kedistan Crédit Mutuel / CM Mazé
IBAN FR76 1027 8394 1000 0219 6880 186
BIC CMCIFR2A

Pour les dons en ligne : Cliquez sur l’image


Je m’abonne !

Le magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

Newsletters hebdomadaires de Kedistan
Kedistan's weekly newsletters

Inscrivez-vous pour recevoir du contenu de qualité dans votre boîte de réception, chaque semaine.
Sign up to receive quality content in your inbox every week.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.