Depuis le 14 décembre Anonymous est en guerre contre la Turquie. Une cyberattaque d’envergure.

Le pays est victime de cyberattaques régulières qui paralysent les sites, les applications mobiles des banques et des établissements de l’Etat.

Hier encore, nous avions des informations directes de Turquie, signalant l’impossibilité de joindre certains sites, notamment Kedistan votre serviteur, du à un sensible ralentissement d’Internet. Nombreux étaient aussi les témoignages du personnel des banques et des notaires, empêchés dans les “affaires”.

cyberattaque-turquie

Les attaques qui ont ciblé tous les sites dont le nom de domaine se termine par .tr (Turquie) sont devenues encore plus sévères aujourd’hui. Ces attaques considérées comme « un des plus grandes attaques de l’histoire » par les spécialistes de l’ODTÜ, Université Technique du Moyen Orient à Ankara, ont provoqué aujourd’hui le crash de sites Internet de plusieurs banques et établissements gouvernementaux, comme Akbank, Garanti, İş ve Ziraat Bankaları… Les distributeurs de billets et les valets de paiement dans des commerces, ont été également mis hors service régulièrement durant de longues périodes.

Certaines sources avaient émis la thèse de l’intervention des hackers russes, mais “Anonymous international” a revendiqué les interventions en les motivant « car la Turquie soutient Daech et fait le commerce du pétrole avec l’organisation »

On n’empêchera pas les pro Poutine et autres spoutniks de continuer à répandre la nouvelle. Mais nous rendons à César ce qui n’appartient pas au Tsar.

(vidéo en anglais, avec sous titrages en turc)

Le Ministre de Transport et des Communications n’a pas trouvé mieux que d’accuser l’ODTÜ, une des plus précieuses universités techniques du pays, en précisant que les attaques ciblaient les URL .tr, et que les serveurs de DNS étaient gérée par « nick.tr » sous la responsabilité de l’université. « Le serveur est géré par l’ODTÜ mais il s’agit d’une affaire de sécurité nationale, il faut qu’ils soient préparés à ce genre d’attaques ». Pour bien souligner son mépris envers l’ODTÜ, dont la majorité des étudiants et enseignants sont connus pour être en opposition au gouvernement, le Ministre a ajouté à ses accusations une pointe d’humour « Le peuple a plus de connaissances technologiques que l’ODTÜ ».

Pourtant l’ODTÜ déclare clairement par l’intermédiaire de son recteur : « Une cyberattaque d’un niveau à rentrer dans la littérature internationale. Je peux dire aisément, que nous avons mobilisé tous les moyens requis par les standards de sécurité internationaux, avant et pendant les attaques. ».

Quant au Ministre des douanes Bülent Tüfenkçi, il a affirmé : « La Turquie n’est pas du genre à se mettre dans une position faible devant ces attaques. Je pense que la réponse nécessaire sera donnée ».

Nous attendons avec impatience que le ministère des douane donne “la réponse nécessaire” et cyberattaque à son tour les Anonymous…

Vous pouvez suivre toutes les cyberattaques en temps réel, sur Norse.

Anonymous_Attack_01 cyberattaque

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.