Nouvelles élections en vue

davutoglu-ampouleLe Premier Ministre  Davutoğlu a fait une déclaration aujourd’hui après son entretien avec Kemal Kılıçdaroğlu, le leader du CHP (parti démocrate et kémaliste). Il a déclaré qu’une coalition avec CHP s’avère impossible et qu’une nouvelle rencontre avec le leader du MHP (ultra-nationalistes) est plus souhaitable. Devlet Bahçeli, le leader du MHP s’était cependant déclaré récemment opposé à la poursuite du dialogue.

Par ailleurs le leader du CHP a déclaré que le Premier Ministre ne leur a pas proposé une coalition durable, mais de construire un gouvernement de transition avant les élections dans 3 mois.

Comme Kedistan l’exprimait déjà suite aux élections, les nouvelles élections sont quasi en vue. Mais le chaos installé depuis un mois, donnerait la possibilité à Erdoğan de déclarer état d’urgence et d’empêcher ces élections en prétextant qu’elle ne peuvent pas être faites dans un état de crise et d’insécurité, tout en  continuant l’exercice avec le gouvernement provisoire.


Erdoğan appelle les “muhtars” à la délation

Le président de République Tayyip Erdoğan, suite à une réunion avec les muhtars, préposés de quartier/village leur a donné l’ordre de faire de la délation pour l’Etat. En effet, Erdoğan a appelé les muhtars à déclarer « qui habite dans chaque foyer ».

Cet appel qui approfondie encore plus la division, la suspicion et la haine dans la population du pays, a été accueilli avec beaucoup de réactions.

Précisons que le mot muhtar, définissant le responsable administratif élu par les habitants des communes, veut dire littéralement « autonome, indépendant ». En terme de démocratie actuelle, un muhtar est l’unité la plus directe et la plus proche de la population, en relation directe avec les habitants. L’appel à la délation du Président déconstruit totalement le sens du terme muhtar, et ses fonctions, en invitant ces élus à se mettre à son service.

les-muhtar-et-erdogan

Un rencontre entre ces élus de proximité et le Président devrait être une occasion pour celui-ci de tendre l’oreille à leur problèmes. Erdoğan avait déjà organisée ce genre de réunions plusieurs fois. Il existe en Turquie 18.332 muhtars de village et 31.866 muhtars de quartier. Les mauvaises langues soulignent que seuls sont invités à ces réunions, ceux qui sont proches de l’AKP…

La dernière réunion date du Mars 2015 où Erdoğan avait fait un beau discours devant 2000 muhtars invités, et l’écoute des leurs doléances s’était transformée en annonce de l’ouverture d’un site internet où ils “pourraient transmettre leur problèmes et demandes”.  Or, beaucoup de muhtar, notamment ceux des petits villages en régions rurales, ne possèdent non seulement pas d’accès Internet, mais d’ordinateur non plus. Mais ils ont maintenant leur adresse e-mail comme tout muhtar qui se respecte.


Les affrontements et attaques continuent :

Quelques exemples….

turquie-carte-hakkariA Hakkari, lors de l’enterrement de Barış Tekçe, membre de PKK tué par la gendarmerie hier, la police a chargé au gaz lacrymogène et tiré au hasard à balles réelles, faisant plusieurs blessés.

Barış Tekçe, considéré comme le responsable du PKK à Hakkari, a été tué lors d’une opération, par des tirs depuis un hélicoptère, alors que son groupe creusait des fossés sur la route nationale de Hakkari-Çukurca. Cette route était fermée à la circulation depuis quelque jours après l’explosion de mines posées pour empêcher le passage des véhicules de la gendarmerie. Des recherches de mines éventuels sont en cours actuellement. Un enregistrement de vidéo des tirs qui ont tué Barış Tekçe est en train de circuler sur Internet. S’il s’agit bien de ces instants, comment et par qui cette vidéo enregistrée depuis le moniteur l’hélicoptère a-t-elle pu être diffusée ?… C’est un mystère.

* * *

turquie-carte-agriA Ağrı suite à une attaque ciblant le siège de la Gendarmerie hier soir, aujourd’hui une opération de police a tué 3 personnes dont deux jeunes kurdes. Les jeunes étaient selon la Préfecture d’Ağrı, des terroristes du PKK.

Le Maire de Diyadin Hazal Aras déclare dans les médias, que Orhan Aslan (16 ans) et Emrah Aydemir (14 ans), ouvriers d’un four à pain tous les deux, n’ont aucun lien avec une quelconque organisation terroriste :

Ces gamins étaient allés pour leur tour du soir à la boulangerie. Trouvant la porte fermée ils se sont assis devant pour attendre. En voyant les blindés passer, ils ont pris peur et se sont cachés dans le bucher de la boulangerie. Ils ont été tués là bas. 5 personnes de leur famille, qui ont été témoins de leur mort sont actuellement retenues en garde à vue.

En effet a mère d’Emrah confirme que son fils l’a appelé depuis sa cachette en lui disant « Nous nous sommes refugiés dans le bûcher. Ici on est en sécurité ». Cette maman qui a perdu un fils tué par les forces de sécurité,  en a un autre qui rentre tout juste de son service militaire et un autre qui est sur le point de partir…

Le Maire continue :

Peut être qu’ils n’étaient pas ciblés exprès. Mais dans la commune il y a une violence envers les populations civiles. Les gens ne peuvent plus sortir à partir d’une certaine heure.

Je souligne encore une fois, qu’il s’agissait d’ enfants de 14 et 16 ans, que nous connaissions de près. Ils n’ont rien à voir avec une quelconque organisation terroriste de loin ou de près, ils ne venaient même pas aux mobilisations politiques du HDP. C’était des enfants pauvres, ils avait étudié dans l’école réligieuse (Imam Hatip). J’ai dit tout ceci également aux forces de sécurité « Vos services savent très bien que ce sont des civils, il n’est pas difficile de constater cela ». D’ailleurs le patron de la boulangerie le confirme.

emrah-orhan-tues-hakkari

* * *

turquie-carte-reyhanliA  Reyhanlı, commune de Hatay, ville frontalière, un mur de 3 mètres a commencé à être construit suite à la décision de la Préfecture de Hatay. Le mur est constitué de blocs de 2×3 mètres de dimensions qui pèsent de 7 tonnes. Le mur sera d’une longueur de 8 km. Ce n’est pas le premier mur frontalier. Il existait déjà un mur de 2 km, dans la commune de Yayladağı.

reyhanli-hatay-mur-2

reyhanli-hatay-mur

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.