Lundi 22 juin, le Grand Sultan Tayyip a invité les dignitaires religieux à un petit repas de Ramadan dans son humble palais blanc, « Ak-Saray ». Avec sa modestie légendaire, il n’a pas manqué de faire un coup de com et de donc publier cette information primordiale pour l’avenir de son pays tant aimé, sur le site-web présidentiel…

Vous avez probablement déjà lu quelques articles sur les propos de la vilaine « Chambre des Architectes » qui décidément a un dent contre ce palais. En effet plusieurs communiqués publiés par ce groupe d’individus mal intentionnés, dénonçaient déjà le magnifique palais de Tayyip. Selon leur dires, ce palais, serait illégalement construit et aurait couté la peau des fesses pour le peuple. Eh bien, la Chambre des Architectes ne supportant pas une fois de plus, le coup de pub de Tayyip, a rependu cette fois-ci de nouvelles “rumeurs”.

Par la voix de Tezcan Karakuş Candan, Président de la Chambre des Architectes d’Ankara, elle déclare qu’une personne dotée d’un minimum de conscience ne peut approuver ce budget consacré à un repas de Ramadan. Et il continue :

Nous sommes en face d’une vision où on rompt le jeûne en mangeant dans des assiettes rehaussées en lettres d’or, posées sur des sous plats en argent, et en buvant dans des verres en cristal feuilletés à l’or fin. Dans ce palais construit illégalement, en violation des lois, sur un terrain qui appartient au peuple, nous découvrons une table qui à elle seule équivaut à une « fitre » que 87.635 personnes aurait du recevoir. [fitre : aumône donné aux pauvres au mois de Ramadan, minimum l’équivalent de 2 repas)

400 roses importées de Hollande garnissent la table. Toutes de taille standard, sans imperfection. Chaque roses coûte 12 livres turques (4€), ce qui correspond à une « fitre » pour une personne.

La sous nappe mesure environ 70 m2 et la nappe 45 m2, ce qui fait une surface de tissu de 115m2 ; la surface habitable d’un appartement ! Coût des nappes : 13.800 livres turques (4.637€).

Toute la Turquie avait récemment eu connaissance du prix d’un seule verre à casser achetée pour le trousseau du palais : 1000 livres turcs, plus que le salaire minimum. (891,03 livres =300€). Grâce à ce dîner partagé dans la joie et la bonne humeur, comme on peut observer sur l’image, nous découvrons de nouveaux détails. La Chambre d’Architectes publient une inventaire de la table, des chaises à la vaisselle, jusqu’aux salières : le coût total étant estimé 1.008.020 livres turques (338.740€).

Afiyet Olsun ! Bonne appétit !

.repas-ramadan-palais-0

Il est inutile d’ajouter que Tayyip a aussitôt porté plainte contre la vilaine Chambre des Architectes et menacé les médias qui publieraient ces “rumeurs”.

Bien sur, les gars et les filles qui ne savent jamais fermer leur gueule sur des médias sociaux, rien que pour énerver Tayyip & Consort, en ont profité à fond. On vous laisse survoler quelques exemples. Mais ajoutons auparavant, que finalement, Tayyip n’a rien inventé, le poète Tevfik Fikret avait si bien dit déjà à l’époque, bien avant les réseaux sociaux :

Mangez messieurs, mangez, ce banquet qui attise vos appétits est vôtre,
A en être repus, à en avoir la nausée, mangez jusqu’à ce que vous en éclatiez !

l’intégrale de ce magnifique poème se trouve ici

– C’est pas ça, mais comment ils ont rentré cette table dans le Palais ? Ils ont du construire le palais autour…

– Avec le décalage horaire un côté de la table rompt le jeûne à 20h30, l’autre à 20h35.

– J’espère que les trucs au milieu, ne sont pas des salades.

– C’est pas une table, c’est un rond point !

– Est-ce que le metrobus passe sur la table ?

– Celui qui tend la salière perd des kilos en trop.

– La vache ! Si au milieu, on construisait un centre commercial ?

– Arrêtez vos conneries, ils sont entrain d’essayer de comprendre ce que les pauvres peuvent ressentir !

repas-ramadan-palais-08

La table d’Ak Saray exagérée ? Mais à l’époque du roi Arthur c’était pareil. Pour quoi vous ne lui dites rien à lui ?

repas-ramadan-palais-09

– Le bouquet est de travers, pourriez-vous le remettre ?
– Tout de suite, Monsieur.

repas-ramadan-palais-07

Repas de rupture de jeûne à Ak Saray (image non contractuelle)

D’AUTRES GRANDS TRUCS POUR HOMMES IMPORTANTS…

repas-ramadan-palais-01

repas-ramadan-palais-02

repas-ramadan-palais-03

On aurait du commander plutôt une pâte fine…

repas-ramadan-palais-04

repas-ramadan-palais-05

Terre, Vénus, Table, Mars, Mercure……

repas-ramadan-palais-06

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.