Dans toute la Turquie, ces derniers jours, silencieusement, patiemment, des femmes se sont appliquées à préparer le 8 mars. Un 8 mars, pour elles particulier. Avec ses affiches répétant à qui voudra les lire : “Notre poing avec colère, notre ‘peçe’ avec entêtement, dans notre coeur avec rébellion, le 8 mars dans la places”.

Le peçe est le voile noir des femmes musulmanes très religieuses qui ne découvre que les yeux. C’est bien évidemment une forme d’humour, ces femmes font référence aux keffieh kurde ou palestinien qu’elles se mettront devant le visage pour couvrir les gaz que leurs jetteront la volaille, et aussi pour ne pas être reconnues. Bravant ainsi la nouvelle loi du pacte de Securité Interieure votée par le parti AKP et qui stipule que : “ceux qui cachent leur visages au point de ne pas être identifié” pourront être poursuivis.

Ces femmes courageuses et combattantes, ce sont les fameuses Anarşist Kadınlar. Un groupe Anarchiste, qui à l’instar des Mujeres Libres de l’Espagne libertaire, n’est composé exclusivement que de femmes. Kedistan vous livre en avant première un petit diaporama de leurs affiches où elles se mettent en scène devant le même slogan dont le hashtag pour les réseaux sociaux signifie : #Es tu prête à lutter contre le patriarcat ?

#Es-tu prête à lutter contre le patriarcat ?

#Es-tu prête à lutter contre le patriarcat ?

Naz Oke on EmailNaz Oke on FacebookNaz Oke on Youtube
Naz Oke
REDACTION | Journaliste
Chat de gouttière sans frontières. Journalisme à l'Université de Marmara. Architecture à l'Université de Mimar Sinan, Istanbul.