Directrice-adjointe Filiz G. :

Harcelez des élèves filles qui portent des mini-jupes !

Un événement dégoûtant s’est produit dans un lycée à Antalya, une grande ville touristique du sud de la Turquie. La directrice-adjointe du lycée organise une équipe d’élèves masculins dans le but de harceler les filles du lycée.

« ELLES MERITENT L’HARCELEMENT »

La directrice-adjointe du lycée d’Atatürk anatolien, Filiz G., a rassemblé les délégués des classes du lycée :


filiz-gunal-directriceDans cette école, des filles portent des mini-jupes. Cette situation incite au harcèlement. Si cela continue, elles méritent d’être harcelées. Je vais regrouper des élèves masculins en une équipe. D’abord, ces élèves avertiront les filles en mini-jupe de ne plus en porter. Au cas où elles ne tiendraient pas compte de ces avertissements, elles seront harcelées par cette équipe et une fois houspillées, ces filles laisseront les mini-jupes pour s’habiller correctement.

Par la suite, certains délégués des classes ont soufflé à leurs enseignants ce que cette directrice-adjointe entendait faire.

« OUI, JE L’AI DIT »

Le 10 février, lors de la réunion du conseil des enseignants, un instituteur a questionné Filiz G., la directrice-adjointe du lycée, au sujet de son projet de fonder une équipe de harcèlement.

Selon le rapport du conseil des enseignants, la directrice-adjointe répond :

Oui, je l’ai dit. Si nous fermons les yeux sur les extrêmes, si ces filles sont harcelées, qui sera donc coupable ?

Sur ce sujet, un journaliste de DHA (Agence de presse Dogan ) est parvenu à parler avec la directrice-adjointe qui a nié avoir l’intention de former une équipe pour chasser les filles portant des jupes courtes :

Tout ce dont je parle avec mes élèves est intime et à titre privé.

Après la parution de l’événement dans les médias, le ministère de l’Education nationale turque a ouvert une enquête sur la directrice-conjointe qui a été envoyée dans un autre lycée.


Traduit par Beyithan Yurtseven
Source

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.