Daech édite un magazine en turc pour ne pas priver les turcs d’infos

Daech qui a le principe d’utiliser les médias d’une façon optimum, possède maintenant un organe de presse officielle en turc !

Ce nouveau magazine qui s’appelle « Konstatîniyye », Constantinople en ottomane, est édité par « El Hayat Medya » bien connu pour sa proximité avec l’Etat Islamique. Ce numéro 1 vient de paraître le jour de la date anniversaire de la conquête d’Istanbul le 31 mai 1453. Par ailleurs, cet évènement a été célébré en grandes pompes par Tayyip Erdoğan qui se considère l’héritier de l’Empire Ottomane. La cérémonie fut un grand meeting électorale déguisé à la gloire du grand Tayyip.

Le magazine utilise non pas le calendrier géorgien mais le calendrier hégirien qui débute avec le départ des compagnons de Mahomet de La Mecque vers Médine. Donc ce premier numéro est daté du mois de Sha’ban de l’année 1436.

Un avant-propos sans signature, nous précise :

L’édition du magazine a été décidée afin de ne pas priver le peuple turc et surtout les musulmans, des informations, articles et vidéos du Daech.

et se termine :

Nous prions notre Allah, qui nous a offert la possession par guerres et armes, de terres sur de nombreux km2, pour qu’il nous ouvre les portes de Konstantiniyye sans guerres ni sang. Ya Rabbi, offre nous, la conquête d’Istanbul dont le Raoul Allah (le messager d’Allah, Mahomet) a prononcé. Ô Allah !

Les articles de ce premier numéro portent des titres tels que « La Démocratie en feu », « Les condition des viandes importées de Turquie », « Ils tuent et ils se font tuer », « Qui appelle-t-on hérétique? », « La destruction des icônes », « L’Hégire » (l’exil). « Le Camp de Yarmouk » et « Coran pour les morts, démocratie pour les vivants »

A l’heure où les révélations autour des camions d’armes à destination de Daech sont faites, à l’heure où certains universités subissent des “raids” de groupes radicaux, la Turquie se dirige-t-elle vers un armistice à la Pétain, ou bien est-ce un pouvoir qui vacille devant sa contestation politique (élections législatives à suivre le dimanche) et qui cherche des alliés providentiels ?

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts