Parce qu’il apparaît, tout à coup, que les visages de Picasso, ceux des civilEs victimes des bombardements de Guernica, ont cette ressemblance cruelle avec ceux que peint Zehra Doğan. Ceux qu’on connaît, et sans doute ceux qu’on ne verra jamais, puisqu’ils ont été confisqués par l’administration pénitentiaire.

Gernika (le tableau), dénonciation engagée du bombardement de la ville de Guernica, ordonné par les nationalistes espagnols et exécuté par des troupes allemandes nazies et fascistes italiennes, a vite acquis une portée politique internationale, devenant un symbole de la dénonciation de la violence franquiste et fasciste, puis de l’horreur de la guerre en général.

En 1950, Alain Resnais et Robert Hessens ont voulu en faire un film, avec les œuvres de Picasso, et un texte inspiré d’un poème d’Eluard, lu par Jacques Pruvost et Maria Casares. Les voix graves dressent un macabre inventaire, égrènent les horreurs, dénoncent, accusent.

« Quelque part en Europe et c’est à nos frontières »

Du massacre de Guernika 1937 à ceux de Nusaybin ou de Silopi près de quarante années plus tard, de Picasso à Zehra Doğan, on peut s’autoriser quelques parallèles, prendre cette liberté.

« La peinture n’est pas faite pour décorer les appartements, c’est un instrument de guerre offensif et défensif contre l’ennemi. »
Picasso

Le peintre cubiste a toute sa vie refusé que le tableau soit exposé en Espagne sous la dictature franquiste. Pendant 2 ans, la célèbre toile a fait l’objet de plusieurs expositions en Europe, puis aux États-Unis, notamment pour lever des fonds pour les républicains espagnols…

Aujourd’hui exposées en Bretagne, on peut se prendre à rêver que les œuvres de Zehra seront un jour installées dans la prison qui les a vu naître, transformée en galerie d’art …

Mais on s’égare.

guernika


English: Guernica • Somewhere between yesterday and today Click to read
Español: Gernika, entre pasado y presente Haga clic para leer

Traductions & rédaction par Kedistan. Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
Translation & writing by Kedistan. You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.