« Abluka » (Blocus), le film du réalisateur turc Emin Alper a reçu à la Mostra de Venise 2015, « le prix spécial du jury », « le prix de jury jeunesse » et « Bisati d’Oro », le prix des réalisateurs indépendants.

abluka-blocus-film-venise

Istanbul… Kadir sort de prison après vingt ans de réclusion. Il a obtenu sa libération à condition d’aider la police dans sa traque du terrorisme. Mais Kadir n’a qu’un désir : renouer avec son petit frère Ahmet, chargé par la mairie de tuer les chiens errants de la ville. Entre obsession paranoïaque et instabilité politique, la situation se complique et s’enflamme pour Kadir et Ahmet.

 

Le réalisateur Emin Alper qui avait reçu plusieurs prix avec son film précédent « Tepenin Ardı » (Derrière la colline) décrit son film :

Abluka raconte comment le système politique transforme les hommes humbles, en leur donnant un rôle dans un des rouages de violence du système. Que cette violence soit dirigée contre les chiens errants ou contre des terroristes, ces hommes suivent les ordres – l’opportunité de réaliser leurs rêves ou tout simplement pour gagner leur vie. Ils sont indifférents aux effets de leurs actes. Cette indifférence est leur libre arbitre. L’élément tragique de l’histoire est alimentée à la fois par les conditions politiques et les propres choix des personnages. Cependant, ces mêmes instruments se retournent contre eux, comme le résultat de leur propre paranoïa.

 

abluka-blocus-emin-alper-affiche

ABLUKA (Turquie, 2015) | un film de Emin Alper avec Mehmet Özgür, Tulin Özen, Ozan Akbaba, Mustafa Kırantepe |
Durée : 114 minutes | Sortie en France indéterminée |
Page FBTwitter

Naz Oke on EmailNaz Oke on FacebookNaz Oke on Youtube
Naz Oke
REDACTION | Journaliste
Chat de gouttière sans frontières. Journalisme à l'Université de Marmara. Architecture à l'Université de Mimar Sinan, Istanbul.