Si vous avez eu l’occasion d’aller en Turquie, de visiter la ville de Safranbolu, célèbre pour l’architecture de ses maisons ottomanes typiques et son histoire. Safranbolu a été classée ville du Patrimoine mondiale par l’UNESCO. Elle se trouve à deux heures de voiture au nord d’Ankara, 65 km à vol d’oiseau au sud de la Mer Noire.

Il faut dire que Safranbolu n’est pas le seul endroit à visiter dans le coin. Cette ville est entourée d’une nature magnifique, où les forêts, pâturages, gorges et grottes se font concurrence. Vous pouvez y découvrir les 4 saisons en même temps, divers climats créés par différentes altitudes et des végétations qui vont avec cette diversité. Vous pouvez partir en randonnée dans les forêts denses ou profiter de la beauté des hauts pâturages. En bonus vous pouvez tomber en pâmoison devant de splendides gorges et grottes qui s’étendent sur plusieurs kilomètres. L’aqueduc et la gorge de İncekara, les grottes de Bulak et Hisar, les tombeaux encastrés dans la roche près des villages Hacılarobaşı et Üçbölük, les gorges de Düzce et Tokatlı, le plateau de Sarıçiçek et les aires de pique-nique d’Uluyayla et Gürleyik sont pour vous…

tokatli-gorge-turquie-5

Vous avez peut être déjà fait un saut à Tokatlı pour remplir vos yeux du paysage verdoyant que ce magnifique canyon vous offre, et arpenté les 9 kilomètres du parcours arboré…
Oui ? Eh bien, vous avez bien fait ! Parce que le sort de ce splendide canyon est incertain…

tokatli-gorge-turquie-1

Depuis quelques jours, les visiteurs qui observent le canyon depuis le plateforme en verre à 80 mètres de hauteur, et qui s’émerveillent, tombent à la renverse : des camions remplis de gravats et de déchets arrivent et déchargent de 70 mètres de hauteur, leurs saletés à travers le ravin. Les visiteurs témoignent avec horreur qu’il n’est pas question d’un camion ou deux, comme ça, de temps en temps… Mais chaque jour, environ 50, 60 camions bennes qui viennent déverser leurs intestins dans dans cette nature émeraude enchâssée d’un ciel azur.

tokatli-gorge-turquie-4

Les travaux de construction qui viennent d’être entamés dans le village de Tokatlı à 500 mètres plus bas, seraient à la source des immondices déversés dans ce paradis sur terre. La préfecture prévenue par les habitants et visiteurs, a déclaré que leurs services n’étaient pas au courant. La Direction locale du Ministère de l’Environnement et de l’Urbanisme, la seule administration habilitée à intervenir, prévenue, a ouvert une enquête.

tokatli-gorge-turquie-3

Si on sait que le tourisme de masse n’est pas toujours la meilleure façon de conserver les paysages, surtout en Turquie, le fait de transformer ces écosystèmes en décharges sauvages pour le secteur du bâtiment est encore pire…

Détruire pour construire, quand c’est au détriment de la biodiversité et du paysage c’est à coup sur, ne pas avoir compris ce que sont nos richesses naturelles.

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.