Hier, lundi 1er juin, Erdoğan était à Iğdır pour un meeting. Un groupe de femmes, habitant la commune, ont protesté en lui tournant le dos. Tayyip vexé,  n’a pas pu s’empêcher d’en parler dans son discours :

Mon education ne me le permet pas de le dire, excusez moi, un groupe de femmes m’a fait un signe en me tournant le dos. La signification de ce geste est claire, mais ma moralité m’empêche de le prononcer.

A la rédaction de Kedistan, nous avons beaucoup réfléchi sur ce que cette posture pourrait cacher d’immoral, à part une protestation. Nous ne trouvons pas autre chose que seul un esprit tordu pourrait voir, un cerveau placé en dessous de la ceinture pourrait interpréter, : montrer son cul !

On ne doit pas être les seuls à être outrés, sans vraiment être surpris. Les femmes mais aussi les hommes contestataires de Turquie se sont emparés du sujet et les réseaux sociaux sont inondés de publications de “nous retournons le dos”, représenté littéralement par le hashtag : #sirtimizidonuyoruz.

* AJOUT du 3 juin 2015 : 

  • Le hashtag #sirtimizidonuyoruz est monté au top des hashtags turcs en moins de 12 heures.
  • Les femmes d’Iğdır ont décidé de déposer une plainte contre Erdogan pour “délit de haine”.
  • Cette protestation est devenue une véritable campagne.
  • La contagion continue.
    Ahmet Davutoğlu arrivé pour un meeting à Muş, ville de l’Est de Turquie, est accueilli par les habitants qui lui tournent le dos !

Voici la vidéo :

Quelques exemples tes twitts et photos publiés à chaud…

twitter-sirtimizidonuyoruz-1

Nous tournons le dos à des pervers qui prennent la Femme pour un objet sexuel.

Nous tournons le dos aux meurtriers de femmes.   Nous tournons le dos à l'homophobie.  Nous tournons le dos aux ennemis de la Femme.

Nous tournons le dos aux meurtriers de femmes.
Nous tournons le dos à l’homophobie.
Nous tournons le dos aux ennemis de la Femme.

Nous tournons le dos.   Mais nous faisons attention à nos porte-feuilles.

Nous tournons le dos.
Mais nous faisons attention à nos porte-feuilles.

sirtimizidonuyoruz-7

Une affiche, qui dit à Tayyip, sa bande et aux machos :
“On te regardera en face, quand vous le mériterez”

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.