Une enquête judiciaire a été ouverte contre Çilem Sakine Coşkun, professeure d’éducation physique au Lycée de Nurhak à Maraş, ville du Sud de la Turquie.

Responsable du Syndicat d’enseignants Eğitim-Sen à Nurhak, Sakine est accusée de « se montrer sur un cliché qui ne correspond pas aux valeurs sociétales », car elle avait été photographiée l’hiver dernier avec une « bonne femme de neige » faite par ses élèves.

Le syndicat d’enseignants a protesté contre cette démarche judiciaire par le biais d’un communiqué précisant que cette enquête est la jauge de la conception de l’AKP du système de Education en Turquie.

Malgré le côté saugrenu de cet acharnement sur des professeurs qui ne veulent pas rentrer dans le moule que le pouvoir AKP leur impose est loin d’être le premier.

halil-serkan-os-professeurLe 27 mars 2015, un professeur détenant un prix de TÜBITAK (Conseil de Recherches Techniques et Scientifique de Turquie), membre du même syndicat, Halil Serkan Öz, s’était fait « gronder » publiquement par le Maire de Yalova pour la lutte qu’il menait contre l’obligation des consignes obligatoires vestimentaires définies par le Ministère après l’acceptation de l’entrée du foulard dans les établissements scolaires.

En effet, le Maire était intervenu devant les élèves, « C’est quoi ces cheveux, cette barbe ? Quel genre de professeur es tu ? Dehors, les gens peuvent te prendre pour un mendiant et te donner de l’argent. »

Ensuite le Maire avait réuni tous les enseignants afin de leur rappeler les nouvelles consignes. Sur les paroles d’un enseignant syndicaliste « Nous connaissons le règlement, justement nous nous sommes mobilisés pour changer cela. », le Maire avait répliqué, « Si vous faites des actions en connaissance du règlement, c’est que vous êtes des anarchistes ! ».

Le professeur Halil Serkan, n’ayant pas supporté le stress causé par le rappel à l’ordre public et humiliant du Maire infantilisant, a succombé à une crise cardiaque, à l’âge de 42 ans.

Le syndicat, affirme donc dans sa déclaration :

La mentalité qui insulte un professeur primé pour des questions vestimentaires et celle qui ne supporte pas la Femme, sont l’expression du même obscurantisme.

Le dossier de la « bonne femme en neige » est donc à suivre…

Naz Oke pour Kedistan

Source : EtHa

Naz Oke on EmailNaz Oke on FacebookNaz Oke on Youtube
Naz Oke
REDACTION | Journaliste
Chat de gouttière sans frontières. Journalisme à l'Université de Marmara. Architecture à l'Université de Mimar Sinan, Istanbul.