Les stambouliotes ont protesté contre l’attentat perpetré à Charlie Hebdo devant le Consulat français d’Istanbul.

Le personnel du consulat portaient des pancartes “Je suis Charlie”. Après la minute de silence l’Ambassadrice de la France Muriel Domenach, a exprimé leur grande tristesse.

Elle a ajouté qu’ils sont très touchés par les messages de condoléances et de soutien envoyés par les turcs. Domenach, a cité Voltaire, en dénonçant l’attentat : “Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire.”

A 14h, les étudiants et les ressortissants français résidants en Turquie, se sent réunis devant le Consulat. Ils portaient également des pancartes et des crayons en symbole de la créativité et de la liberté d’expression.

Les étudiants se sont déclarés “atterrés” car bien qu’ils étaient informés d’autres attaques et menaces, ils ne s’attendaient pas un tel massacre. Sur le risque des réactions négatives qui peuvent pointer du doigt les musulmans qui vivent dans leur pays, ils étaient unanimes : “Cet acte n’a rien à voir avec les musulmans, c’est l’attaque d’islamistes extrémistes. La focalisation sur des populations musulmanes est inacceptable.”

SKYP [Le Parti du Renouveau socialiste] a également appelé à un rassemblement devant le consulat.

Un nouveau rassemblement est prévu le samedi 10 janvier prochain à 15h, cette fois, à l’appel des associations franco/turques.

Traduit pour Kedistan
Source : Nilay Vardar – Bianet 

KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.