Une initiative bienvenue pour soutenir Loup Bureau

Loup Bureau

Lundi 4 septembre de 15h à 19h30, le comité de soutien à Loup Bureau vous invite à participer à l’opération “Une carte postale pour Loup“.

L’objectif de cette mobilisation est d’envoyer 500 cartes postales au journaliste détenu Loup Bureau en Turquie depuis le 26 juillet 2017.

Lors de ce rassemblement citoyen, qui se tiendra sur le parvis de la mairie du IVe arrondissement à Paris (2 Place Baudoyer, 75004 Paris), nous vous invitons à participer à des ateliers d’écritures de cartes postales en turc. Des formules comme «Liberté », « Courage » ou « Tiens bon ! » seront traduites en turc afin que les courriers passent la censure et arrivent le plus rapidement possible.

S’il ne parle pas turc, Loup Bureau a en sa possession un dictionnaire français-turc qui lui permettra de lire les messages. Des phrases simples seront donc à privilégier. Ceux qui le souhaitent pourront, au lieu de mots, s’exprimer par le dessin.

Une carte postale pour Loup

Le comité et les proches souhaitent que cette action donne de l’espoir au journaliste qui est enfermé depuis près de 40 jours.

Pour toutes celles et ceux qui ne pourront être présents, vous trouverez sur la page facebook du comité de soutien des instructions d’envoi avec l’adresse de la prison. Ainsi moyennant 1,30€ (coût du timbre postal pour la Turquie depuis la France), amis, connaissances ou anonymes pourront écrire à Loup Bureau.

Nous vous invitons à partager la mobilisation sur les réseaux sociaux avec les #PostCard4Freedom #FreeLoupTurkey.

La pétition “Liberté pour Loup Bureau” qui a réuni à ce jour plus de 31 000 signatures est toujours en ligne sur Change.org.

La mobilisation continue !

#JournalismIsNotACrime #FreeLoupTurkey #FreeThemAll
Partager la pétition

Daniel Fleury
REDACTION | Auteur

Lettres modernes à l’Université de Tours.
Gros mots politiques… Coups d’oeil politiques…
Daniel Fleury on FacebookDaniel Fleury on Twitter
Daniel Fleury

About Daniel Fleury

REDACTION | Auteur Lettres modernes à l’Université de Tours. Gros mots politiques… Coups d’oeil politiques…

Related posts