En Turquie les femmes ont décidé de “peindre les rues en mauve”.

La dégradation des droits et conditions des femmes du pays étant au coeur de l’actualité, le 8 mars est plus que jamais une date de mobilisation importante. Plusieurs manifestations et rassemblements sont prévus, surtout dans les grandes villes, notamment une marche de nuit, qui démarrera à Taksim.

Le 8 mars a commencé à être célébrée comme « La journée mondiale des femmes travailleuses » en Turquie, à partir du 1921.

Sous l’influence du programme « Dix ans de Femmes des Nations Unies » la Turquie a organisé en 1975 le congrès de « l’Année de la Femme ». A partir de cette année les célébrations ont quitté les salles pour occuper la rue et en trouvant de plus en plus de participantes, elles sont devenues plus intenses.

Suite au coup d’état militaire du 12 septembre 1980 tout s’est arrêté. Depuis 1984, le 8 mai est de nouveau célébré par diverses organisations de femmes, toujours sous l’intitulé de « Journée mondiale des droits femmes ».

  • Vive notre lutte féministe ! (en arménien)