Magazine satirique Leman attaqué | Mizah Haber

Leman

Après la parution de son numéro « spécial coup d’état » le magazine satirique hebdomadaire Leman a vécu des drôles de moments, pas drôles du tout.

Le numéro spécial de Leman a été envoyé à l’imprimerie, sa couverture publiée comme à l’habitude sur les réseaux sociaux, et l’équipe a quitté les locaux pour se reposer après une période intensive de travail. Suite à une campagne de lynchage et un appel sur les réseaux sociaux, une foule en colère est venue attaquer les locaux de Leman dans les premières heures matinales, alors que le personnel du magazine est absent.

La police, ayant observé l’appel menaçant sur les réseaux, est arrivée sur les lieux quelques minutes avant les protestataires, et a empêché les  violences qui se préparaient. Ensuite, cette même police s’est rendue à l’imprimerie pour stopper la distribution du magazine, sur décision du tribunal, et le site Internet de Leman a été fermé.

leman putsch site ferme

La couverture qui fâche…

– “J’avance les petits Mehmet 1
– “Je vois et je monte, j’avance les 50% 2

leman


L’éditeur du Leman Tafer Aknar explique l’incident.

Si la foule avait atteint le bâtiment, les locaux serait dans un état inutilisable. Notre seul bonheur c’est qu’il n’y avait personne dans les locaux et qu’il n’est rien arrivé à personne…

Je pense qu’il n’y a pas de liberté de presse. La preuve la plus concrète est cette attaque qui a été faite au magazine Leman. Aucune chaîne de télévision turque n’est venue pour faire une interview, pas une seule. Personne n’a informé sur ce qui s’est passé. si la presse était libre, cela se serait-il passé comme ça ?

La Turquie n’aime pas les vérités. Il faut que le peuple turc fasse la paix avec les vérités. Ils font l’autruche. Depuis des années, les villes kurdes sont sous état d’urgence. Ils n’ont jamais vu que cet état d’urgence allait tomber sur leur propre tête. Voilà, cet état d’urgence est sur toute la Turquie maintenant.

Ils déchainent sur nous des équipes islamiques fondamentalistes, pour nous faire des pressions de caïds de quartier. Comment donc ne pas être inquiets ? Les menaces sont atroces, « Vous n’avez pas pris votre leçon de Charlie Hebdo ? », « le Daesh a peut être raison », « Nous allons venir incendier vos locaux »… Je pense qu’il est possible de subir des tentatives de lynchages. Voyez-vous un seul policier autour ? Y a-t-il une seule précaution de sécurité ? Non.

 

Le 27 juillet Leman parait donc, avec une couverture qui montre Leman au travail, sous l’état d’urgence….

Leman sous état d’urgence :
– “Taşkın, un thé par ici… et un tilleul. Allez, où est-tu passé, on a soif !”
– “Et un thé à la pomme pour moi !”

leman

Ce magazine existe depuis 25 ans, et a connu des périodes compliquées. Nous pouvons là craindre pour eux une issue fatale, vu l’humour du camp d’en face…


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.

 

Mizah Haber
“La voix libre, indépendante et opposante du monde de l’humour”

Précieuses archives de caricatures parues dans la presse, tenues à jour par le caricaturiste Cihan Demirci depuis une dizaine d'années.

Site Internet 
Mizah Haber on FacebookMizah Haber on Twitter
Mizah Haber

“La voix libre, indépendante et opposante du monde de l’humour” Précieuses archives de caricatures parues dans la presse, tenues à jour par le caricaturiste Cihan Demirci depuis une dizaine d'années. Site Internet 

    Related posts