Rohani, un bourreau à Paris

Ajout du 15 novembre
Suite à la déclaration de l’état d’urgence la Préfecture de Paris nous a annoncé que les trois rassemblements du dimanche 15, du lundi 16, et du mardi 17 Novembre sont annulés.

Dans la série « l’argent n’a pas d’odeur mais ça guide quand même ma géo politique », voici que voilà un nouvel invité, le Hassan Rohani d’Iran, expert en cordes tressées et pendaisons.

Il sera en France, reçu à l’Elysée le 16 novembre prochain.

On sait que le résident français de l’Elysée lui préfère un expert de la hache et de la décapitation, meilleur acheteur devant Allah… Le premier ministre lui a même rendu une visite en fanfare récemment, annonçant de là bas 5 milliards de beaux contrats signés ou à venir.
Le résident est aussi plus proche d’un autre « cher ami Charlie », futur Calife de son état, résident turc, spécialiste de la lutte anti terroriste et de la division nationale.
On passera sur les propriétaires de clubs de foot…

Bien sûr, cela ne l’empêchera pas de prospecter côté Iran, au cas où la Russie laisserait quelques miettes en matière de nucléaire. Gageons aussi qu’une démonstration de rafale en privé pourrait bien être proposée au dessert.
Mais ces gros contrats étant prématurés, selon les dires d’un Fabius, l’ordre du jour de la visite sera aussi « diplomatique ». On va causer sur le dos des oppositions démocratiques en Syrie, en tentant d’éviter le Poutine en commentaire. Si on pouvait pousser du côté de l’accord Merkel Erdogan sur les réfugiés syriens et demander un peu de souplesse chiite pour les projets de l’Otan côté frontière turque, afin de trouver des terrains pour y planter des tentes…
Mais les PME françaises ne seront pas oubliées, puisque le retour à la normale progressif devrait réouvrir les échanges « de biens indispensables » aux yeux de nos chercheurs en croissance.
Bref, il va falloir en peu de temps faire des risettes au bourreau, en évitant les plaisanteries sur les droits de l’homme.

Non, vous ne rêvez pas, depuis janvier, la France devient le passage obligé des saigneurs de ce monde… Tous Charlie. Saigneurs de leurs Peuples, ça va de soi.

Comment ça pas sérieuse ma chronique ? Pas documentée et tout et tout… Pleine de parti pris… Je serai manipulé par le Mossad que ça m’étonnerait qu’à moitié. Faire de l’anti Poutine et du Rouhani bashing serait tendance…

Alors, juste pour l’argumentaire, un petit tour dans le paradis iranien.

Celui des femmes par exemple.

Je sais que c’est parfaitement islamophobe que de rappeler que le mariage forcé des fillettes à neuf ans n’est pas une « tradition » acceptable, surtout quand c’est le tuteur qui a le droit de cuissage.
Je sais que si je parle du renforcement récent de « la police du vêtement » à Téhéran, je vais m’entendre causer de l’interdiction “inadmissible” du port du voile pour les sorties scolaires en banlieue ici.
Je sais que si je récite la liste des femmes pendues, emprisonnées, on va me dire « facile », là tu fais appel à la compassion.
Comment peut-on ici, face à une théocratie et au pouvoir des Mollahs refuser de regarder comment une symbolique politique au nom de principes religieux organise l’oppression et la mise au silence d’une moitié de population féminine pour mieux en intimider un autre quart qui manifesterait une volonté de rompre avec le régime ?
Je parle du chiffon qui fait polémique “nationale”, et devient le début là-bas d’un chemin vers la prison, pour celles qui n’ont pas les moyens de l’exil lorsqu’elles veulent au grand jour parler d’émancipation.

Atena

Pour terminer, si cela toutefois peut être possible, je ne citerai qu’un chiffre : Plus de 700 exécutions ont été signalées depuis le début de cette année, dont au moins une quarantaine en public. Toutes ne sont pas des assassinats d’opposants certes, mais comment qualifier l’exécution de jeunes mineurs au moment des faits, condamnés pour usage de drogue et mauvaises mœurs ? Celle de femmes condamnées pour « guerre contre dieu », celles de jeunes “récalcitrants”, de poètes impertinents…
Pour les exemples précis, je vous laisse rechercher sur le web. Les appels ne manquent pas, on trouve facilement malheureusement.

Kedistan a relayé l’appel pour sauver le cinéaste Keywan Karimi,  parmi tant d’autres ces derniers temps.

Toutes les minorités sont aussi concernées, et la minorité kurde n’est pas là non plus en reste.

pendaison-iran

Un rassemblement est organisé à Paris, lors de la venue de Rouhani le 16 novembre, au Trocadéro. Il est très ouvert et multiple, et soutenu aussi par des « droits de l’hommistes de circonstance » dont les partis soutiennent ailleurs d’autres bourreaux zélés. A vous de voir.

Kedistan ne se fait pas l’écho de campagnes opportunistes, mais relaie simplement le travail inlassable de dénonciation opérée par les opposants en exil ici qui ne veulent pas non plus être les jouets de monarchistes nostalgiques du Shah ou de pseudos socialistes ou des “républicains” encore partisans d’une guerre contre l’Iran et qui se contrefoutent hollandément des Peuples.

Et c’est une date anniversaire : Ce 25 octobre 2014, Rayhaneh Jabbari a été exécutée en Iran.

Reyhaneh Jabbari était une prisonnière iranienne qui avait déjà passé 7 ans dans les couloirs de la mort du Régime théocratique, patriarcal et fasciste d’Ali Khamenei et Hassan Rouhani. Elle avait été accusée et condamnée à mort pour l’assassinat présumé d’un médecin et ex-agent de la police politique à la retraite, du nom de Morteza Abdolali Sarbandi. Elle n’avait pourtant fait que se défendre, alors que celui-ci avait tenté de la violer après l’avoir violemment brutalisée au moment des faits. Aujourd’hui, elle a été exécutée par le régime des mollahs !

Kedistan est ouvert à toutes propositions (sans carte) pour une rubrique sur le combat des femmes iraniennes. Vous savez comment nous contacter.

Daniel Fleury
REDACTION | Auteur

Lettres modernes à l’Université de Tours.
Gros mots politiques… Coups d’oeil politiques…
Daniel Fleury on FacebookDaniel Fleury on Twitter
Daniel Fleury

REDACTION | Auteur Lettres modernes à l’Université de Tours. Gros mots politiques… Coups d’oeil politiques…

    Related posts