C’était une réunion présidée par le Reis, qui s’adressait aux femmes. Les télévisions alliées en ont donné quelques extraits.

Quelques extraits dont celui-ci, qui dit en gros : l’annulation de deux réunions séparées, qui devaient être animées par le ministre de la justice Bekir Bozdağ et le ministre de l’économie Nihat Zeybekci en Allemagne, est contraire aux règles internationales de la démocratie. Et il a ajouté “Vous n’avez rien à voir avec quelque démocratie que ce soit. Il n’y a pas de différence entre ces pratiques et celles des nazis “.

Bon, comme ça au moins, j’ai appris qu’il y avait de l’eau dans “l’ayran” entre le Reis et Merkel. Alors je me suis renseignée…

Et voilà donc que j’apprends que Tayyip voulait envoyer ses sous fifres en campagne électorale pour le OUI dans votre belle Europe qui le paye pour dire NON aux réfugiés.
Et du coup j’apprends par la même occasion que l’Autriche, les Pays Bas annulent aussi la tournée des ministres du Reis…

Quelle mouche a piqué d’un coup ces dirigeants européens ?

En fouillant un peu plus avec les mots-clés “NON et Turquie”, je découvre aussi qu’une dame “rapporteuse pour le Conseil de l’Europe” de son état, avait, elle, de son côté, la semaine dernière, parlé de graves manquements à la démocratie, et d’une dérive autoritaire en Turquie, en citant toutes les gâteries que le Reis réserve ces temps-ci à nos journalistes et universitaires.

Je suppose que la France, elle, ne se réveillera pas avant d’avoir fait son fameux examen de conscience, et mis son poisson d’avril dans le bocal. J’ai juste trouvé un truc sur des “accords commerciaux”…

L’Allemagne serait donc retournée à ses vieux démons… Faudrait savoir…

Il y a un an à peine, il disait vouloir pour sa “Présidence” s’inspirer du modèle allemand des années 30, où un fameux Reis-man avait été élu paraît-il démocratiquement… Il est troublé et se contredit le Tayyip, quand il parle devant un parterre de femmes et s’adresse “au Monde”…

Et il a même été jusqu’à dire, pour enfoncer le clou : “Nous allons aborder cette question dans la sphère internationale. Nous allons leur faire perdre la face aux yeux du monde entier. Nous ne voulons pas voir ce monde nazi. Nous avons pensé que l’Allemagne avait laissé cela derrière elle depuis longtemps, nous avons eu tort “.

Et il va nous dire qu’il “sait parler aux femmes” sans doute, en s’adressant ainsi à Madame Merkel.

Avons-nous les moyens de le faire taire ?

Sans nul doute, en disant “NON”, en allant voter “HAYIR“.

Mais que va-t-il nous sortir des urnes ? Quel chat va encore entrer dans les transformateurs électriques et plonger la Turquie dans le noir au moment du dépouillement ?

Et dans les villes où l’AKP a confisqué les mairies alors qu’ils étaient avant quasi absents, et a fait emprisonner les Maires ou Co-Maires, qui va garder les boîtes ?

Et pourquoi fait-il si vite armer le moindre des sous fifres qui porte uniforme ou pas, ou a un grade dans l’AKP ? La Turquie n’a jamais eu autant d’armes en circulation, même du temps des militaires…

Serait temps effectivement qu’elle se réveille, l’Europe “nazie”, plutôt que de penser à devenir démocratique en votant pour ses droites extrêmes.

Parce que moi, franchement, j’en ai ma claque, du démocrate à la télé !

Image à la une : Adolf Erdoğan Illustration par Greg Groesch / The Washington Times


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas
Mamie Eyan on FacebookMamie Eyan on Twitter
Mamie Eyan
Chroniqueuse
Tendresses, coups de gueule et révolte ! Billets d’humeur…