J’ai cru comprendre que les toilettes de l’ONU devaient être bien garnies au moment où Erdoğan a prononcé son discours “au monde”.

“Depuis cette tribune, je voudrais appeler tous nos amis à prendre les mesures nécessaires contre l’organisation terroriste Fethullah pour l’avenir et le bien-être de leur propre population“, a déclaré le “maître du monde”, actuel président en exercice de ma Turquie. “Il est évident de par notre expérience que si vous ne le combattez pas dès maintenant, demain il sera trop tard”, a ensuite affirmé Erdoğan. “C’est une menace pour la sécurité nationale, non seulement de la Turquie, mais pour les 170 pays où l’organisation de Gülen existe”.

Et il aurait ajouté, c’est en tout cas ce que me clament certains journaux ici, que j’utilise maintenant pour mes épluchures de légumes…

“Il est grand temps de réformer l’ONU.  Il faut modifier le système de prise de décisions en matière de sécurité. Cinq membres permanents du Conseil de sécurité ne doivent pas prendre seuls de telles décisions”.

Voilà, les chaises vides n’ont qu’à bien se tenir.

Voilà la Turquie, qui pour son projet de Turquie nouvelle de 2023, voudrait faire partie du club des cinq. Il se voterait bien par exemple, un encouragement à continuer à semer la pagaille et la mort en Syrie, histoire d’avoir la maîtrise sur les “décisions de sécurité”. Après tout, un tueur de plus ou de moins autour de la table, ça ne changerait pas la donne du poker menteur.

Mais ce qui m’a le plus fait rire, c’est de penser qu’un président français ou un belge qui serait resté à l’écouter, pourrait demain ficher “F” comme FETÖ des sectaires qui auraient ouvert des écoles chez eux. Parce qu’aux dernières nouvelles, si Erdoğan n’arrive pas à faire la pluie et le beau temps en Allemagne, il aurait le bras plus long ailleurs, à cause des “réfugiés en matière de sécurité” dont je parlais tout à l’heure. Doit bien se marrer aussi le Gülen, de voir qu’il sert à toutes les sauces et en tous lieux. J’ai même vérifié si par hasard je n’aurais pas acheté par mégarde sur le marché un truc qui viendrait de chez lui. En tous cas, son nom est partout depuis deux mois, pour faire le grand ménage.

Même la rentrée s’est faite sans profs, et au son de l’unité nationale. Pauvres gosses, si jeunes et déjà à se moucher dans le drapeau…

Bon, vous avez votre “Tintin au Congo”, nous on a eu notre “Erdoğan à l’ONU”.

Finalement, je me pose une question. Ces chaises vides, à l’ONU, ce serait pas le résultat des purges ?

monde

La Une du Star du 2014, avec Erdoğan cachant Obama
(Repérez donc la dame en rouge au premier rang)

En 2014, le journal pro-Erdoğan Star avait utilisé le public d’Obama et rempli la salle qui était trop vide lors du discours d’Erdoğan, le “leader mondial”. Cette année, le graphiste qui manie Photoshop doit être en prison. Le journal a publié la vraie photo mais seulement les premiers rangs où on voit 3-4 personnes…

 

monde

Salle lors du discours d’Obama
(La dame en rouge est bien là…)


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Mamie Eyan on FacebookMamie Eyan on Twitter
Mamie Eyan
Chroniqueuse
Tendresses, coups de gueule et révolte ! Billets d’humeur…