L’acharnement du pouvoir AKP et de la Justice à ses ordres, contre tout opposant, qu’ils soient universitaires, journalistes, étudiants, politiques ou personnes ordinaires continue de plus belle. Les avocats subissent  aussi leur part. 

L’observatoire Mondial des Droits de la Défense et des violations des droits d’avocats, (IDHAE) lance un avertissement, suite une vague d’arrestations visant les avocats en Turquie.

L’IDHAE rapporte les faits et appelle les avocats de tous les pays à soutenir leurs confrères détenus en Turquie :

Le 16 mars 2016, à l’aube, ce sont neuf avocats turcs, Ramazan Demir et Ayşe Acınıklı, İrfan Arasan, Hüseyin Boğatekin, Şefik Çelik, Adem Çalışçı, Tamer Doğan, Mustafa Rüzgar et Ayşe Gösterişlioğlu, avocats au barreau d’Istanbul, membres de l’Association des Juristes Libres (ÖHD), qui ont été arrêtés.

Ils ont été placés en garde à vue par la police qui a perquisitionné leurs domiciles ou leurs bureaux, alors qu’ils sont tous membres de l’équipe de Défense de 46 autres avocats turcs poursuivis depuis 2012 dans le cadre d’un procès dit du KCK et plaidaient pour leur confrères.

A l’issue du délai de garde à vue, et après 13 heures d’interrogatoires et de plaidoiries, ils ont tous été relâchés le 19 mars, contre les réquisitions du Procureur, par décision du tribunal. Leur maintien en garde à vue avait cependant eu pour effet de les empêcher de remplir leur mission de défense et le procès KCK a dû être renvoyé au 28 juin 2016.

Mais, sur appel du parquet, le 23 mars, une autre juridiction, le Tribunal pénal n°2 d’Istanbul a jugé l’appel fondé en ce qui concerne quatre avocats et décerné un mandat d’arrêt contre : Ramazan Demir et Ayşe Acınıklı, Hüseyin Boğatekin, Ayşe Başar.

Le jour même, deux d’entre eux, Hüseyin Boğatekin et Ayşe Başar ont été interpellés et mis en détention. Sept jours plus tard, le 1er avril, ils ont été de nouveau libérés par la Cour d’Appel.

Cinq jours plus tard, le 6 avril, les deux autres avocats, sous mandat d’arrêt, Ramazan Demir et Ayşe Acınıklı étaient interpellés à leur tour et mis en détention. Ils ont également formé un appel, mais celui-ci a été rejeté. Ils sont aujourd’hui encore derrière les barreaux.

L’IDHAE considère que les accusations portées contre le bâtonnier Uğur Yeşiltepe se situent exclusivement dans le cadre de ses activités professionnelles de défense.

L’IDHAE considère que Ramazan Demir et Ayşe Acınıklı comme leurs confrères, ne sont poursuivis que parce qu’ils défendent les opposants politiques et ont déposé de nombreuses requêtes auprès de la Cour Européenne des Droits de l’Homme et demande leur remise en liberté immédiate et sans condition.

Les avocats du Barreau de Paris, nous informent à leur tour que leur Conseil de l’Ordre a dénoncé ces dérives à deux reprises et s’est associé à la saisine du rapporteur de l’ONU pour l’indépendance des juges et des avocats. Ils rejoignent donc l’appel à soutien et nous invitent à réagir.

Pour soutenir les avocats incarcérés :

Vous pouvez envoyer des cartes postales à Ramazan Demir et à Ayşe Acınıklı pour montrer votre solidarité. Voici leurs adresse respectives et un petit lexique en turc pour les non-turcophones…

Ramazan DEMIR
Silivri Kapalı ceza infaz kurumu 5 nolu Cezaevi
Semizkumlar Mah. Ceza Infaz Kurumları Kampusu
Silivri / Istanbul
TURQUIE

Ayşe ACINIKLI
Bakırköy Kadın kapalı ceza infaz kurumu B6 Koğuşu
Zuhuratbaba Mah. Dr. Tevfik Sağlam Cad.
Lepra hastanesi yanı No: 28
Bakırköy-İstanbul
TURQUIE

Lexique 

  • Değerli Meslektaşım (Cher Confrère)
  • Değerli Ramazan / Değerli Ayşe (Cher Ramazan / Chère Ayşe)
  • Unutulmuyacaksın (On ne t’oublie pas)
  • Sevgiyle, (Amitiés)
  • Saygıyla, (Mes salutations respectueuses)
  • Dayanışmayla (Avec solidarité)
  • Cübben seni bekliyor! ( ta robe t’attend !)
  • Özgürlük (Liberté)
  • Paris/Bordeaux/Rennes barosu seninle ( le barreau de (Paris) est avec toi)
  • Avukat olarak meslektaşımın yanındayım (en tant qu’avocat.e, je soutiens mon confrère/consoeur)
  • Türkçeye fransız kaldım (je ne comprends rien au turc – “rester français(e) à” est une expression rigolote qu’on utilise pour quelqu’un qui ne comprend pas un quelconque sujet. Littéralement traduite l’expression dit : je suis resté(e) français(e) au film, à la situation, à la conversation etc… Et “Türkçeye fransız kaldım” fait donc : je suis resté(e) français(e) à la langue turque… Et là, c’est vraiment le cas de figure !)
  • Eiffel kulesinden selamlar (Un bonjour de la Tour Eiffel)

Si vous êtes avocat(e), pour manifester votre indignation et solidarité, vous pouvez adresser une lettre aux autorités turques, européennes et françaises. Quelques modèles sont mis à votre disposition, vous pouvez les télécharger : lettre à Jean-Marc Ayrault | lettre à Jean-Claude Junker
Si vous avez d’autres propositions de textes que vous souhaitez partager, n’hésitez pas à nous les envoyer au miyav@kedistan.fr. Nous les ajouterons volontiers aux lettres à télécharger.

N’oubliez pas reproduire vos courriers sur votre papier à en tête, avec votre signature. Et si vous êtes utilisatrices/teurs Facebook, faites savoir s’il vous plait, que vous avez participé à cette campagne de soutien, sur cette page dédiée, en y publiant les copies ou photos de vos lettres et messages :
Support group for Istanbul imprisoned lawyers.

Et surtout, encouragez vos confrères à vous imiter !

Cette action ne fonctionnera que si nous sommes nombreux à nous y mettre.
Nous comptons sur vous !


Özgürlükçü Hukukçular Derneği (ÖHD) 
Association des Juristes Libres
Site Internet (actuellement censuré) | Facebook | Twitter

Page Facebook de la campagne de soutien :
Support group for Istanbul imprisoned lawyers


Le message de Ramazan, envoyé depuis la prison de Silivri :

message ramazan demir avocats


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.