Les chiffres de la “Turquie nouvelle”

Ce n’est plus un vent de purge qui souffle sur la “Turquie nouvelle”, c’est un ouragan, une chasse aux sorcières. Les mises en garde-à-vue continuent, beaucoup se terminent dans les prisons. La suspicion du moindre lien avec la Confrérie Gülen est rédhibitoire, mais dans la foulée, les opposants de toutes tendances y passent.