Aslı Erdoğan

Aslı Erdoğan : le prix d’une parole libre et libérée

Elle a le visage marqué. Les traits tirés par une vilaine fièvre qui l’a clouée au lit la veille, toute la journée du mardi 9 janvier. Faisant face aux nombreux auditeurs venus célébrer la remise du prix Simone de Beauvoir à la Maison de l’Amérique latine, Aslı Erdoğan s’en excuse avec humour.