Türkçe | Français | English

16.01.2021


En Turquie, en un an, 3 362 personnes ont subi des violations de droits. Lors de protestations, 2 123 personnes furent placées en garde-à-vue, dont 44 emprisonnées. 294 personnes ont été condamnées suite à des procès ouverts à la suite de rassemblements et manifestations.


Figen Yüksekdağ, ancienne coprésidente du Parti démocratiques des peuples (HDP) a appelé depuis sa prison à la solidarité avec les membres et responsables du Parti socialiste des oppressés (ESP), placés en garde-à-vue depuis plusieurs jours :  “Les raids policiers, garde-à-vues destinés à ESP, ne peuvent arrêter la marche de l’espoir. Renforçons la solidarité pour que tous les membres du ESP arrêtés, et la coprésidente Özlem Gümüştaş, retrouvent leur liberté ! “

Lire sur Kedistan 
Figen Yüksekdağ • Pas de libération sans que l’extérieur ne devienne libre


17.01.2021


ESP

Troisième jour de garde-à-vue pour les 47 membres et responsables du Parti socialiste des oppressés (ESP), membres de la Fédération des associations socialistes (SGDF), des conseils des femmes socialistes (SKM), du syndicat du secteur naval Limter-İş, de la Fondation de recherches scientifique d’éducation et d’art et culture, BEKSAV, les journalistes de l’agence d’information ETHA, le personnel de la revue Kaldıraç. AccuséEs d'”appartenance à une organisation terroriste“, chef d’accusation devenu leitmotiv, 20 d’entre i.elles, dont l’interrogatoire du procureur est terminé,  ont été envoyéEs en prison.


18.01.2021


Pendant que le procès Hrant Dink, dans lequel des employés de l’Etat sont jugés, se rapproche de la fin, Hakan Bakırcıoğlu, un des avocats de la famille du journaliste arménien, assassiné le 19 janvier 2007 à Istanbul, a souligné que leurs requêtes pour que l’enquête et le procès soit élargis, n’ont pas trouvé de réponse : “Ainsi, il n’y a plus la possibilité de la réalisation d’un jugement intègre”.

Lire sur Roj Info
14 ans de quête pour la justice


Tayip Temel, vice coprésident du HDP, chargé de la commission de Presse, a dénoncé la déclaration de Devlet Bahçeli, le leader du Parti de l’action nationale (MHP) “Bahçeli a clairement menacé les journalistes et les politiques, tout en les ciblant .”

Même les chefs de parti font ainsi de la dénonciation publique pour finir de “purger” la presse.

Bahçeli, avait en effet publié le twitt ci-dessus “les chroniqueurs du journal Karar, par exemple Elif Çakır, par exemple Yıldıray Oğur ou Taha Akyol, et encore d’autres pseudo auteurs, ne devraient pas minimiser le MHP, ne devraient pas le calomnier. Car ils sont déjà dans le trou qu’ils ont creusé eux mêmes, et se sont fait repérer par leur visage qui ne rougit jamais”.


19.01.2021


Hrant Dink

C’était la journée d’hommage à Hrant Dink, le rédacteur en chef du journal Agos,  au 14ème année de son assassinat le 19 janvier 2007. Sa compagne Rakel Dink a pris parole lors de la commémoration qui, cette année, s’est déroulée dans des conditions plus limitées en raison de pandémie : “Ce lieu est celui où nous apprenons à être frères et soeurs dans la douleur”.

Lire sur Kedistan
Hrant Dink • Son dernier article, “Craintif tel une colombe”


akkuyu

Une explosion dans la zone de la centrale nucléaire d’Akkuyu, à Mersin, a fait des blessés et dégâts dans les habitations ainsi que des serres maraîchères. La préfecture déclare qu’il s’agissait d’une explosion planifiée, et qu’une commission est chargée de constater les dégâts afin de dédommager les habitants. Rappelons qu’une majorité de 86% de la population de Mersin est contre la construction d’une centrale nucléaire à Akkuyu.

Lire sur Kedistan
Centrale d’Akkuyu, les premières pierres à répétition


20.01.2021


55ème jour des grèves de la faim tournantes entamées dans les prisons le 27 novembre 2020. Ömer Öcalan, le député du HDP pour Urfa, a dit dans une déclaration, “les institutions internationales des droits humains, le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) continuent à rester pour le leader des kurdes. sourds, muets et aveugles, devant l’isolement absolu pratiqué sur Abdullah Öcalan.” 


hdp

Suite de la volonté d’élimination du HDP : au moins 15 sièges locaux du Parti démocratique des Peuples à Istanbul ont fait l’objet de perquisitions, mercredi, par la police. La police a saisi des banderoles et du matériel d’information sur la grève de la faim des prisonniers politiques en Turquie. Dans certaines localités, les responsables des sièges ont été placés en garde-à-vue.

Lire sur Roj Info 
Istanbul : Plusieurs sièges locaux du HDP pris d’assaut par la police


Ainsi les opérations politiques visant le HDP se poursuivent. Cette fois c’est le tour de Hatice Kocaman, ancienne députée de Siirt. En liberté provisoire jusqu’à aujourd’hui, elle est jugée pour “appartenance à une organisation terroriste armée” et avec une demande de 15 ans de prison. Elle est désormais  incarcérée…

Lire sur Kedistan : 
HDP : l’acharnement du régime turc pour le détruire


21.01.2021


L’Assemblée générale du Parlement européen (PE) a tenu une session sur “les droits de l’homme en Turquie, la situation de Demirtaş et d’autres prisonniers politiques”. Le Parlement européen a adopté un projet de résolution exigeant la libération immédiate des anciens Co-présidents du HDP, Selahattin Demirtaş et Figen Yüksekdağ. On connait le sort donné aux résolutions précédentes.


La Cour constitutionnelle a beau rendre des décisions… C’est l’histoire d’Enis Berberoğlu ex député du CHP, Parti républicain du peuple. Accusé d’avoir fourni les images des camions des renseignements (MIT) au journaliste Can Dündar il fut jugé, et condamné à la perpétuité, (ensuite réduit à 25 ans), et ce malgré son immunité. Son statut de membre parlementaire sera révoqué, seulement à la lecture de sa condamnation dans l’Assemblée nationale, en son absence bien sûr. La Cour constitutionnelle sollicitée ensuite, a rendu son verdict : il y a violation de droits. Mais le tribunal d’Istanbul ne prend pas en compte cette décision. Sollicitée une deuxième fois, la Cour constitutionnelle, vient d’émettre à nouveau une décision, identique à la première… A suivre.

Lire sur Kedistan
Drôles de camions


22.01.2021


ihd 2020

Le bureau d’Istanbul de l’Association des droits humains (İHD) a révélé le rapport des violations de droits dans les prisons de la région de Marmara pour l’an 2020 : En un an, l’association a reçu 450 requêtes, concernant 4 805 violations , provenant de 59 prisons de la région, particulièrement des prisons de type T et type F de Tekirdağ, des prisons de Silivri, et de Kocaeli. %4 (19) des plaignantEs sont des femmes et %96 (431) concernent les hommes.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.