Delphine Durand continue ses hommages poétiques. Après le dernier texte dédié à Rojda Felat, elle s’adresse à Arin Mirkan. Pour les retrouver tous, suivez ce lien.

Arin fut capitaine des Unités de protection de la femme (YPJ).  Alors qu’elle combattait Daesh à Kobanê, le 5 octobre 2014, se trouvant à court de munitions, elle s’est faite exploser au milieu des djihadistes.

Dilar Gencxemis, née à Afrine, avait adopté le nom de guerre “Arin Mirkan“. Par son geste à Kobanê, elle est devenue elle est devenue un symbole. Son geste ne suffira pas pourtant à ce moment là, et s’explique aussi par le sort que réservait Daesh à ses prisonnièrEs.

 

Arin Mirkan,

La mort est plus légère que le cœur

Ta lumière est tombée sur tes épaules

Tremblante

Affamée des poings de l’aube

Orpheline comme l’aiguille fugace dans les veines

Ton front délire aux quatre points cardinaux

Et dans les branches du ciel

Tu chevauches l’étonnement

Tu es comme une jeune fille abandonnée

A qui on dit pleure moins fort

Entre tes joues creuses

Un brasier

Tes lèvres saignent

Tu ordonnes aux ombres

Presque d’éternité

Presque de mort

Sous ton masque de cire

Les papillons blessés

Sont des filles poursuivies

Sous leurs voiles

En Syrie toutes les lionnes

Ont le cœur transparent

Tu sculptes le râle de la neige au point d’être consumée

Dans l’ordre halluciné des deuils qui te précède

Tu ne cesses d’être un miroir déchiré

La mort est plus légère que le cœur

 

Delphine Durand

Delphine Durand

Delphine Durand
Historienne de l’art, mystique, poète, laissons au pluriel magnifique les mots de l’invisible… Delphine est ontologiquement présente dans la seule perdurable présence de l’art.
Après des études de théologie et de philosophie, elle choisit l’histoire de l’art mais son cœur nervalien l’entraine vers des univers fantasmatiques et sauvages, et enfin la poésie où nous sommes tous libres.

Image à la une par Naz Oke, octobre 2020

Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.