Membres du Grup Yorum en grève de la faim, état plus que critique

Trois organisations, la chambre des toubibs d’Istanbul, l’Assemblée des artistes, et l’Initiative des artistes tirait déjà la sonnette d’alarme le 20 janvier dernier, pour attirer l’attention sur la grève de la faim des membres du groupe de musique Grup Yorum.


Français | English

Helin Bölek, la chanteuse, et İbrahim Gökçek le guitariste du groupe, sont en grève de la faim depuis le 16 mai 2019. Bahar Kurt et Barış Yüksel eux ont arrêté leur grève après 190 jours, et soutiennent leurs amis. Fin 2019, Bahar et Helin ont été libérées. Helin poursuit sa grève de la faim à l’extérieur. İbrahim Gökçek, lui, est toujours en grève en prison. Il fut emprisonné sur les déclarations d’un témoin “secret”. Il risque la prison à vie, et attends depuis 2 ans,  que son dossier soit complété, qu’il puisse enfin connaitre les chefs d’accusation, et préparer sa défense.Une première audience n’est toujours pas annoncée.

AccuséEs de terrorisme

Les membres du Grup Yorum, sont accusés d”appartenance à une organisation terroriste”, en l’occurence au Parti révolutionnaire populaire de libération – Front (DHKP-C). Six membres du groupe, İnan Altın, Selma Altın, Ali Aracı, İbrahim Gökçek, Emel Yeşilırmak, İhsan Cibelik, figurent sur la “liste grise” établie par le ministère de l’intérieur turc, comme “terroristes recherchés”. La Turquie communique également que leurs délateurs seront récompensés d’une prime de 300 000 Livres turques (équivalent de 46 mille euros) “par tête”.

(Classement par couleur selon les récompenses promises)

La persécution de l’Etat turc

La persécution que le groupe a subi et continue de subir, est claire et concrète. Les concerts annuels du groupe “Turquie indépendante” sont interdits depuis 2015. Le groupe a pu donner un concert via Internet le 1er juillet 2018. Leur local, le Centre Culturel İdil, situé dans le quartier Okmeydanı à İstanbul, a fait l’objet de huit descentes de police au cours des deux dernières années. Le centre a été violemment perquisitionné par la police en octobre et novembre 2016, en mai et septembre 2017 et en octobre et novembre 2018. Lors de ces descentes, leurs instruments de musique ont été cassés ou ont disparu, leurs livres de musique ont également été endommagés. Selon la déclaration du groupe, 30 personnes au total ont été arrêtées lors de ces raids.

Le 14 juillet 2018, Selma Altın et İnan Altın qui ont pu échapper à l’incarcération ont décidé de continuer leur lutte en exil, en France.

grup yorum
İbrahim Gökçek et Helin Bölek…..

Vers la mort

Les grévistes de a faim revendiquent : L’arrêt des perquisitions et descentes ciblant le centre culturel. La suppression de l’interdiction des concerts de Grup Yorum. La suppression des membres du Grup Yorum des listes de personnes recherchées. Et l’abandon des poursuites engagées contre les membres du groupe…

Nous aurions pu vous donner quelques nouvelles, vous offrir à lire quelques lignes de la lettre de Barış Yüksel, envoyé au journal Birgün. Mais la lettre est “censurée” à un tel degré que, seul le début, “Comment allez-vous ? Je suis Barış Yüksel, membre du Grup Yorum” est visible…

Aujourd’hui Helin Bölek, est à 331 jours et İbrahim Gökçek 235 jours de faim, et dans un état plus que critique… Ils ont besoin de soutien de l’opinion publique. Comme disait Helin dans un reportage très récent : “Ce qui déterminera le résultat, en vérité, repose sur les épaules de ceux et celles qui nous aiment, nous écoutent, et qui essayent de faire quelque chose pour nous. J’invite toutes et tous, à multiplier les voix“.


Ajout du 14 février 2020 : 

“Ce 14 février, nous devions fêter cette journée pour les amoureux, et aujourd’hui notre anniversaire de mariage. Je suis jugé avec ma compagne. Ils ont dissocié nos dossiers, et elle n’a pas pu venir ici, aujourd’hui. Je n’ai pas pu la voir. Si nous étions dehors, nous aurions peut être bu, en tant qu’enfants du peuple, un verre de ‘turşu suyu’ (boisson saure de légumes traditionnel), mais on nous a enlevé même cette possibilité. Les quatre années de notre mariage de cinq ans se sont passées dans des prisons. Maudit soit ce système !”.

Six membres de Grup Yorum, dont İbrahim Gökçek qui prononçait ces phrases, étaient aujourd’hui devant le tribunal, après des mois d’incarcération, pour cette première audience. Le tribunal a libéré seul.Barış Yüksel est placé sous contrôle judiciaire, avec signature hebdomadaire au commissariat. Il a été décidé de reconduire l’emprisonnement de tous les autres accuséEs, y compris İbrahim Gökçek, en grève de la faim, et dans un état plus que critique. Le tribunal a demandé par ailleurs, que İbrahim Gökçek soit ausculté par la commission de santé afin d’obtenir un rapport, et décider s’il doit rester en prison ou non. Le procès a été exporté vers le tribunal de Silivri. Les prochaines audiences sont annoncées pour les 26 et 27 février 2020.


En hommage au Grup Yorum…

“Bella Ciao” en live à Istanbul en 2010…


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias.
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts