Je sais, cette image n’est pas française. C’est celle de la femme en rouge, une image qui symbolise le soulèvement de Gezi à Istanbul en 2013, l’année où j’ai cabossé tant de casseroles à force de taper dessus.


Français | English

Et, c’est parce que sur l’oiseau bleu j’ai vu passer aujourd’hui tant d’images, bien françaises celles-là, de policiers tapant sur des casques de pompiers que j’ai fait le rapprochement, lanceur d’eau à l’appui.

Alors comme ça les pompiers français subissent le sort des terroristes ?
Notre Reis va encore se moquer de votre patron Macron. Haro sur le camion rouge !

Je ne serais pas étonné qu’un Trump y aille aussi de son tweet à la gloire de ceux de New York. Il est en campagne électorale et c’est un taquin.

Il faut dire qu’en ce moment, on vous les envierai un peu vos pompiers. Suite au tremblement de terre, on en aurait bien besoin. Si la France met les siens à la casse, on est preneur.

Dire qu’on se plaignait de nos policiers violents lanceurs de grenades et d’eau pulvérisée !

Je crois comprendre que le “climat social” en France est au rouge, à l’eau et aux fumigènes, comme en Turquie en 2013. Méfiez-vous, c’est une forme de dictature qui a suivi, après les trahisons de notre belle opposition kémaliste.

Et depuis, on peut toujours appeler les pompiers, rien ne répond.

Je ne voudrais pas insister, mais quand on en arrive à faire cogner sur celles et ceux qui sauvent des vies tous les jours, c’est sans doute qu’il y a un bug au beau pays des droits de l’homme.

Comment alors pouvoir encore en attendre une quelconque aide pour se débarrasser de notre Reis ? J’ai plutôt l’impression que la France va l’appeler à l’aide pour faire passer les “troubles”, comme spécialiste. Il expliquera au président Macron comment organiser son parlement pour faire passer des lois sans que personne ne bronche.

C’est déjà le cas ? Ha bon…

Méfiez-vous la France, si votre président veut aussi réformer la constitution pour l’adapter à la modernité. Ne rangez pas le chiffon rouge, et sortez le drapeau noir.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias.