Le livre “La Révolution communaliste. Écrits de prison” est sous presse. Il s’agit du tout premier recueil, avec une traduction revue, d’Abdullah Öcalan, en langue française. À découvrir et à discuter. En librairie le 6 février. Il paraitra chez Libertalia, dans la collection poche, “Sciences humaines”.


Français | English

Ce livre incite à dépasser l’imagerie brandie autour d’Abdullah Öcalan. Il nous appelle aussi, à partir du constat du rôle historique essentiel qu’il a joué et joue encore, même coupé du monde, à comprendre un intellectuel, figure toujours vivante du panthéon des “personnalités politiques” qui furent leaders des luttes dites de “libération nationale” de la deuxième moitié du XXe siècle.

A l’inverse de l’immense majorité de celles et ceux qui n’ont pas été assassinéEs, Abdullah Öcalan est, sans conteste possible, celui qui entrepris de construire un nouveau projet d’émancipation à partir des analyses de l’échec des blocs de la guerre froide, des guerrillas, de la chute du bloc stalinien et de ses conséquences internationales, tout comme des crises des Etats-Nation au coeur du capitalisme. Lorsqu’on en voit un aperçu tangible, dans le projet politique du “Rojava”, aujourd’hui combattu par la guerre, on se doit d’aller au delà de la caricature d’une pensée politique ramenée à des slogans, et d’entrer dans le dur de ces analyses.

Le surgissement d’une pensée politique que l’on peut qualifier de “sociale, écologiste et libertaire” dans sa démarche, au Moyen-Orient, et la façon dont elle guide un processus démocratique au Rojava (Nord Syrie) n’est cependant pas tombé du ciel, ou sorti du cerveau d’un homme providentiel.

Cette pensée politique a traversé plus qu’un siècle, et alimenté des expériences historiques dont les plus connues sont parmi d’autres, la Commune de Paris, la révolte de Kronstadt, les tentatives de révolution sociale des anarchistes espagnols, et plus près de nous les “processus sociaux et politiques” de l’entité mexicaine du Chiapas.

Aujourd’hui, cette réflexion se devrait d’être au coeur de tout l’activisme militant français et francophone. On sait que cette réflexion sur l’Etat rencontre en France un courant politique à gauche qui fait de lui toujours l’alpha et l’omega, sous le vocable de nation républicaine, prônant une VIe république. Ce courant contradictoirement soutient le Rojava sans en tirer les conséquences dans un débat de fond sur l’Etat-nation. Ce n’est pas un hasard si ce livre est préfacé par Olivier Besancenot.

Présentation de l’ouvrage, par la maison d’édition, Libertalia

« L’État-nation a été l’outil fondamental qui a rendu possible l’hégémonie capitaliste. J’ai donc tâché de prouver que le socialisme et l’anticapitalisme […] ne peuvent s’établir sur la base du modèle étatique. »

Abdullah Öcalan

Depuis 2013, le Rojava mobilise l’attention d’une partie de la gauche de transformation sociale. Piégé entre les dictatures régionales et les puissances impérialistes internationales, ce modeste territoire à majorité kurde, situé au nord de la Syrie, tente de proposer un nouveau modèle révolutionnaire : confédéral, communal, pluriculturel, séculier, écologique et soucieux de l’égalité entre les sexes. Si la bataille de Kobanê contre Daesh a fait connaître les combattant·es kurdes, on néglige trop souvent la doctrine politique qui les anime.

Öcalan kurde

Abdullah Öcalan, cofondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), en est, depuis sa prison turque, le principal artisan. Cet ouvrage, le premier en langue française, donne à découvrir – et donc à discuter – la théorie du mouvement révolutionnaire kurde tel qu’il s’avance en Turquie, en Syrie, en Irak et en Iran. Et entend proposer une résolution de l’historique “question kurde”.

Né en 1949 au sud-est de la Turquie, Abdullah Öcalan est l’un des plus anciens prisonniers politiques au monde. Arrêté en 1999, il purge une condamnation à perpétuité. Acteur-clé du conflit, il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages.

Ocalan livre revolution

“La Révolution communaliste. Écrits de prison”
Abdullah Öcalan

Préface d’Olivier Besancenot
256 pages — 10 €
ISBN 9782377291205

Cet ouvrage sera disponible le 6 février 2020.
Pour soutenir les éditions Libertalia, vous pouvez le commander maintenant sur le site de la librairie en ligne, il vous sera envoyé dès sa parution.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias.