Il n’y a pas que la Turquie qui drone, Trump aussi.
Et notre Erdoğan qui frime parce qu’il a introduit par mariage un expert en drones dans sa famille devrait bien se méfier, avec des amis pareils.


Français | English

Boum ! Une baderne militaire spéciale un peu responsable de tueries en externe et en interne en Iran a sauté. En Espagne, lorsqu’un certain Carrero franquiste avait été un peu dynamité par l’ETA, un slogan de l’époque disait “Eh hop, plus haut que Carrero”, le geste aidant.

Visiblement, cela n’a pas inspiré les milliers de manifestantEs en Iran et en Irak, qui ont défilé contre le coupable de cet attentat dronesque.
Trump a lâché son pet de guerre et en rigole. On en est là.

C’est presque logique avec le vote de sa loi sur la quasi interdiction d’entrée de voyageurs en provenance de pays où les musulmans sont dits majoritaires… Enfin, pas pour tous, Erdoğan s’est pavané là bas il y a peu encore.

Et c’est peut être à ce moment là qu’il a eu le feu vert pour signer un accord avec les financiers libyens au pouvoir lui permettant d’aller lui aussi renforcer le bordel ambiant du côté de Tripoli.

Chacun son coup de pouce à la guerre, du coup.

Poutine devrait en profiter, c’est Open Bar, puisque tout le monde y va de son coup de force. La belle Europe s’occupant de ses finances, de la fermeture aux migrants et de ses opinions de fachos qui montent, c’est le moment d’y aller de son coup de drone. “Du calme, qu’elle a dit, pas d’escalade“, et chacun est retourné à ses affaires intérieures. Ça va devenir tentant pour les cellules islamistes chiites dormantes…

On en oublierait presque qu’un peu partout des peuples descendent dans les rues contre leurs corrompus locaux qui se nourrissent des corrompus mondialisés encore plus capitalistes qu’eux. Ou plutôt on craindrait que la réponse à ceux là commence par un jeu de drones.

Les guerres maintenant se mènent avec drone à l’appui, mercenaires à l’appui, sans états les uns contre les autres, juste toujours ligués contre les mêmes, ces populations qui aspirent au réel de la vie, mais à qui on donne la mort.

Bon, bonne année quoi. Et la santé surtout.


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias.