Souscription Kedistan : dernier appel avant inventaire

Souscription kedistan

Nous sommes dans la dernière ligne droite de l’appel à dons pour le magazine en ligne Kedistan. L’heure est aux bilans et aux prospectives.

En trois années, des lectrices et lecteurs auront, par leurs souscriptions, permis au magazine de survivre et d’apporter largement une information gratuite, non péremptoire et non jargonnante sur la Turquie et une partie du Moyen-Orient.
Ce rôle, que nous nous étions assigné, aura été rempli pour un coût de 9€ pour 15 000 pages consultées par jour, moyennes établies sur ces 3 dernières années.

Il est cependant à souligner que les 10 000 euros de dons proviennent de moins de 1% des lectrices et lecteurs.

Nous avons donc atteint nos ambitions concernant le partage large d’une information alternative sur cette partie du Moyen-Orient, puisqu’en 2016 et 2017, ce sont 6 millions de pages consultées, et 5 millions en 2018, pour environ 900 000 visites en moyenne annuelle. Nous constatons avec bonheur que nous ne sommes plus seuls non plus, dans la presse alternative, hors les réseaux kurdes de toujours, ce qui n’était pas le cas en 2015, et qui nous avait décidé à créer Kedistan.

Nous n’avons pas atteint nos objectifs financiers et, bien qu’auteurEs ou journalistes bénévoles, en sommes quelque peu de notre poche au final. Là dessus, gilet jaune.

Il est donc venu le temps des ré-organisations, des changements et décisions permettant de définir une survie de Kedistan compatible avec la survie personnelle de sa rédaction.

Nous plaçons à part la campagne de soutien aux prisonnierEs et otages politiques, et au premier chef les liens à tisser autour de Zehra Dogan, pour envisager sa libération (expositions, initiatives…). Pas de trêve annoncée.

Concernant les nécessaires évolutions “techniques” du site, rendues nécessaires par les “normes” imposées par les GAFA à l’ensemble du Web, et par les besoins croissants, tant de de sécurité Internet, que d’évolutions permanentes rendant obsolètes nombre d’outils, tout cela nécessitera des mises-à-jour qui, faute d’équipe et de moyens suffisants, prendront du temps.

Une pause s’impose donc pour le magazine. Une réflexion pour la suite aussi.

S’il n’est en aucun cas question d’arrêter, continuer sous cette forme actuelle ne peut se faire non plus.

Dans les trois mois qui viennent, ce sera donc maintien en ligne de toute l’archive du site, (plus de 2600 articles), et publications sans doute moins fréquentes sur l’actualité immédiate. Nous renvoyons pour cela sur les sites amis que nous avons en liens sur notre page d’accueil. Il y aura peut être aussi quelques interruptions techniques obligatoires pour des changements substantiels.

Nous connaissons bien l’immédiateté du Web, et l’absence de temps long sur celui-ci. Nous savons pertinemment que des lectrices et lecteurs qui sont dans la consommation d’infos nous reprocheront cette rareté provisoire. Nous en prenons la responsabilité, notre but n’ayant jamais été la course à l’audience, mais de créer un outil parmi d’autres.

Il vous reste moins d’un mois pour nous encourager, y compris financièrement, à ces changements pour lesquelles nous lancerons aussi une consultation sur les modalités que nous envisageons.

Si l’argent ne fait pas le bonheur dit-on, il contribue quand même à la survie.

Et pour la dernière fois :

Pour vous abonner aux newsletters, c’est tout en bas…

Pour les virements :
Les amis du Kedistan Crédit Mutuel / CM Mazé
IBAN FR76 1027 8394 1000 0219 6880 186
BIC CMCIFR2A
(Lors de votre virement Strasbourg sera affiché sur votre écran. Pas de panique, c’est normal, tous les IBAN du Crédit Mutuel s’y trouvent.)

Pour les dons en ligne : Cliquez sur l’image



Je m’abonne !

N'oubliez pas de CONFIRMER VOTRE ABONNEMENT. Si vous n'avez pas reçu notre mail, vérifiez s'il vous plait votre répertoire d’indésirables.
Merci et miaou !


Image à la une : Ağır Abi, le doyen.

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

    Related posts