Amnesty • Pour les droits humains : exposition à Istanbul

Amnesty droits humains

Cette année, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme a 70 ans. Dans le cadre de la campagne des “70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme” de nombreux événements et initiatives sont programmés partout au monde. En Turquie, une exposition intitulée “Grand Tableau” se déroulera à Istanbul, du 21 Novembre au 30 décembre 2018, à l’espace culturel “Depo”, dans le quartier Tophane.

Cette exposition proposera au public, les œuvres de 26 artistes, réalisées dans différentes disciplines, peinture, dessin, illustration, numérique,  sculpture et collage…

Si le premier article de la déclaration est : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité”, chacun sait ce qu’il en est en Turquie.

Des arrestations les plus récentes, qui concernent encore des intellectuels, universitaires et gens de culture, jusqu’à la vague de centaines de milliers qui furent concernés par les purges d’après “coup d’état manqué de 2016”, en passant par l’incarcération d’activistes politiques, de militants et de responsables de l’opposition démocratique, le maintien en geôle et les jugements de près de deux cents journalistes (avec ou sans cartes), se dessine le paysage d’un pouvoir pour qui tout droit humain est subordonné au bon vouloir du Reis et de sa caste. La Turquie est une prison à ciel ouvert pour qui refuse l’ignorance, la bigoterie, l’allégeance à un mode de vie où instrumentalisation de l’Islam rime avec Nationalisme exacerbé, le militarisme avec la non acceptation des identités plurielles de Peuples de la région.

Si nous ne devions citer qu’un exemple, pris au hasard, en lien direct avec cette initiative, nous pourrions décrire aussi le sort réservé aux activistes locaux d’Amnesty International.

Les œuvres choisies expriment de quelle façon et avec quelle force la les droits humains, touchent la vie quotidienne, et les traumatismes subis par celles et ceux dont les droits les plus fondamentaux sont bafoués ou anéantis quotidiennement. Vous ne serez donc pas étonnés de la présence d’une oeuvre de notre amie Zehra Doğan.

Les artistes dont les œuvres dessineront le “Grand Tableau” sont : Aslı Alpar, Arzu Yayıntaş, Başak Bugay, Berrin Simavlıoğlu, Bengü Karaduman, Candaş Şişman, Cansu Gürsu, Çağrı Saray, Ethem Onur Bilgiç, Fatoş İrwen, Gümüş Özdeş, Hakan Gürsoytrak, Halil Yavuz Ertürk, Kemal Gökhan Gürses, Lamia Karaali, Memet Güreli, Murat Başol, Nalan Yırtmaç, Nermin Er, Neriman Polat, Nazım Dikbaş, Sevil Tunaboylu, Oğuz Demir, Tan Cemal Genç, Zehra Doğan, Zulal.

Amnesty

Sur le site d‘Amnesty Turquie, Ruhat Sena Akşener, directeur des campagnes d’Amnesty International annonce : “Nous souhaitons empêcher les à priori, les clichés et les interprétations erronées concernant les droits humains, et montrer comme ils sont au centre de nos vies quotidiennes. Nous voulons toucher, par l’intermédiaire de l’art, un public très varié, de tous les milieux et d’âges. Les droits humains existent pour tout le monde, et c’est cela que nous voulons communiquer”.

La commissaire de l’exposition Zeynep Özatalay, quant à elle, précise que des thématiques autour des journalistes et des artistes emprisonnéEs, des Mères du Samedi, sont particulièrement mises en avant. “Malgré l’existence des droits humains depuis 70 ans, ils ne sont pas appliqués comme il faut, nulle part au monde” dit-elle, et elle ajoute “nous souhaitons atteindre aussi les personnes qui n’ont jamais lu cette déclaration, qui peut être, ne sont pas au courant de son existence. Ce serait important que les jeunes viennent à l’exposition. Les jeunes sont dans un état d’esprit désespéré pour l’avenir de la Turquie”.

L’exposition “Grand Tableau” peut être visitée jusqu’au 30 décembre, de 11h00 au 19h00, tous les jours sauf lundi. L’inauguration se déroulera le 20 Novembre à 19h00.

DEPO / Tütün Deposu – Lüleci Hendek Caddesi No.12 Tophane 34425 İstanbul

Plus d’information (en turc) haklarimiz70yasinda.org  & amnesty.org.tr


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias.
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

    Related posts