Cinéma • “Daba”, documentaire de Mariwan Rauf

"Daba" documentaire de Mariwan Rauf

On est en plein dans la Semaine de réduction des déchets. On fait comme on peut pour résonner avec cette actualité du recyclage, et toutes comparaisons douteuses avec le climat politique ambiant mises à part, on vous parle d’un film qui nous emmène à la rencontre de ces Sysiphes des temps modernes, ceux qui ramassent les poubelles.

C’est Daba, de Mariwan Rauf. Daba, c’est le bidon. Bidon en plastique dans lequel on vent l’essence au bord des routes, bidon dont la récupération et le recyclage font vivre bien des recyclés.

A Souleymanieh, il y a des montagnes de plastique. Elles s’élèvent tous les jours un peu plus des bidons que Ali, Abdullah et les autres ramènent de leurs tournées quotidiennes, entassant dans leurs remorques ou leurs brouettes la fatigue d’une vie dans les marges.

La caméra s’arrête sur ces hommes que l’on croise sans jamais les voir, qui marchent le long des trottoirs des grandes villes, que l’on relègue aussi à la périphérie de nos esprits.

Le film donne un visage, un nom à ces invisibles de la société, ces victimes collatérales du système, ces héros quotidiens du système D.

Il leur donne la parole.

Et on découvre alors que l’amour peut se glisser dans les poubelles, que quelques souvenirs joyeux se cachent dans la dureté du quotidien. Avant, les bidons étaient des jouets, on en faisait des luges.

Aujourd’hui, c’est un gagne-pain qui ne permet pas même de se nourrir. Ali l’ancien peshmerga et Abdulah gagnent l’équivalent de 85 cents par jour à empiler des jerricans, le dos courbé sur la brouette, l’humiliation sur les épaules et la dignité, malgré tout, dans le regard.

Et dans la tête de leurs enfants germe une honte teintée de colère.

Il y a Bahman, qui a quitté l’école pour s’étouffer dans les vapeurs toxiques de l’exclusion sociale pour subvenir aux besoins de sa grande famille.

Il y a Osman, qui siège sur son misérable empire de plastique et achète les bidons d’Ali ou d’Abdulah.

Il y a les questions que l’on pose parce que l’on n’a plus peur de personne : Que font ceux qui nous gouvernent avec l’argent du pétrole dont ces bidons sont remplis ?

Et puisque tout le monde connaît la réponse, on se met à chanter. Et le bidon sert à battre la mesure.

Un court documentaire qui sans commentaires dénonce les conditions de vie de ceux qui ont à peine l’impression d’en avoir une.

Oui, on peut recycler le champ lexical de la poubelle pour parler de société. Le véritable gaspillage, c’est celui des enfances passées dans les décharges.

C’est un film issu des ateliers Doku menés par Fulvia Alberti et Baudouin Koenig. Vous pouvez en retrouver d’autres sur bed.bzh, où sont rassemblés près de 800 documentaires en accès libre et gratuit, sur le peuple kurde mais pas seulement …

daba mariwan raof


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias
Bretagne & Diversité
Partenaire de Kedistan

700 films en accès libre (dont 400 en intégralité), 13 peuples (autochtones, métissés, sans état, en lutte), 10 thématiques, 39 éditions du Festival de Cinéma de Douarnenez et 70 réalisateurs interviewés ! A découvrir, à voir, à lire, à arpenter sans modération !
bed.bzh
Bretagne & Diversité on FacebookBretagne & Diversité on Twitter
Bretagne & Diversité

http://bed.bzh/fr/

Partenaire de Kedistan 700 films en accès libre (dont 400 en intégralité), 13 peuples (autochtones, métissés, sans état, en lutte), 10 thématiques, 39 éditions du Festival de Cinéma de Douarnenez et 70 réalisateurs interviewés ! A découvrir, à voir, à lire, à arpenter sans modération ! bed.bzh

    Related posts