Turquie • Expression murale chez les Unités spéciales – 2

Silvan Turquie nationalisme tag nationale

L’affaire des inscriptions murales analysées précédemment s’inscrit dans un contexte bien précis. La période qui va de l’été 2015 au printemps 2016, et qui précède le « coup d’Etat » du 15 juillet 2016 en Turquie, est un basculement. En janvier 2013 commençait le « processus de paix de Dolmabahçe » pour la recherche d’une solution pacifique au conflit kurde ; il avait ouvert de grands espoirs pour le pays. Mais à la suite de la révolte de Gezi (juin 2013), Erdogan a radicalisé et étendu son pouvoir. Bien qu’élu président en été 2014, il a sans doute senti son pouvoir fléchir lors des élections générales du 7 juin 2015, qui furent un succès pour le parti d’opposition pro-kurde HDP. Pour la première fois, un parti pacifiste pro-kurde passait le seuil de 10 % des suffrages, lui permettant d’obtenir d’obtenir, avec 13 % des voix, 80 sièges au parlement. On pensait qu’une nouvelle ère commençait.

Mais à la suite de l’attentat de Suruç (20 juillet, 33 morts), probablement l’œuvre de Daech avec possible complicité du gouvernement, une période de grande confusion a suivi (attentats, assassinats, opérations de police, raids de l’armée turque en Syrie) qui a abouti à la rupture des pourparlers de Dolmabahçe et à la reprise des hostilités ouvertes entre le PKK et l’Etat turc.

Après le 7 juin, le pouvoir a fait traîner la formation d’un gouvernement reflétant les résultats du scrutin, et a outrepassé le délai fixé par la constitution…..

Lire la suite sur mon blog Susam Sokak


Pour lire la 1ère partie cliquez ici

Note de la rédaction de Kedistan : Le blog d’Etienne Copeaux est une archive incontournable pour qui se passionne pour l’histoire de la Turquie et veut y poursuivre des recherches. Nous renverrons donc systématiquement sur sa lecture, pour la suite des articles. Le blog est également en flux en bas de notre page d’accueil.

Auteur(e) invité(e)
AmiEs contributrices, contributeurs traversant les pages de Kedistan, occasionnellement ou régulièrement...

AmiEs contributrices, contributeurs traversant les pages de Kedistan, occasionnellement ou régulièrement...

    Related posts