Paris 16 mai – 19 juin • La Petite Istanbul en Fête

petite istanbul

La 9ème édition de La Petite Istanbul en Fête se déroulera du 16 mai au 19 juin 2018 à Paris. Film, débats, expositions, conférences, et bien sûr concert seront au rendez-vous.

Avec un regard particulier porté sur la “loi Asile et Immigration”, au moment même où une marche solidaire parcourt la France, la thématique 2018 “ouvre les bras”.

 

Cliquez pour agrandir

A vos agendas !

 


La Petite Istanbul en Fête se veut être un moyen de résistance et de vigilance citoyenne contre les atteintes aux droits et aux libertés en France et en Turquie mais aussi un espace de lutte pour les valeurs de justice, d’égalité et de paix.

La thématique 2018 sera “Pour un accueil digne et solidaire des exilés”.

La Petite Istanbul en Fête sera un moment de rencontres et d’échanges interculturels, mise en œuvres citoyenne de la solidarité, de la fraternité et du vivre ensemble.

Pour plus d'informations, rendez-vous
sur le site de L'ACORT
(Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie)

PROGRAMME


• 16 mai à 18h30


Projection – Débat “La Turquie selon Erdogan”
d’Anne-Fleur Delaistre et Olivier Joulie

Médiathèque Françoise Sagan
8 Rue Léon Schwartzenberg – 75010 Paris

En présence de Anne-Fleur Delmaistre, réalisatrice et de Dorothée Schmid, directrice du programme “Turquie Contemporaine” de l’Ifri,

Dorothée Schmid, spécialiste des politiques européennes en Méditerranée et au Moyen-Orient, dédicacera également son livre “La Turquie en 100 questions”.

Aujourd’hui, les peuples de Turquie ont besoin plus que jamais d’une solidarité internationale face à l’installation d’une dictature autocratique qui s‘est accélérée en prétextant la tentative du coup d’Etat de juillet 2016. La destruction des droits fondamentaux aux portes de l’Union Européenne ne peut avoir qu’un effet négatif pour l’ensemble des peuples d’Europe.

Avec la décision d’organiser des élections présidentielles et législatives anticipées le 24 juin 2018 (au lieu de novembre 2019), ce régime qui veut le pouvoir à tout prix, “vole” les élections qui seront organisées encore une fois sous l’état d’urgence.

Petite Istanbul

 


• 18 au 30 mai 2018


Exposition – Atelier avec Beste Bonnard

Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 10e
206 quai de Valmy – 75010 Paris

Vernissage le vendredi 18 mai à 18h30 à la MVAC du 10e

Atelier d’impression botanique le samedi 19 Mai 2018 de 14h à 18h à la MVAC .Atelier découverte d’impression végétale. (places limitées sur inscription auprès femmes@acort.org)

Petite IstanbulYuva / Maison
“L’art est une métaphore de la vie elle-même … Je ramasse des plantes, des champignons, de la mousse dans les forêts, des coquilles et des algues près de la mer, et je les transforme. Ainsi, je me sens harmonieuse et unie avec mère nature. Quand je suis proche de la nature, quand mes mains touchent des feuilles, des écorces, des fleurs, des pierres, des plumes, des rosées, je me sens entière et en sécurité comme dans mon ultime “Maison” …

Dans mon monde, les couleurs et les formes venant de la mère nature se transforment en beaux-arts.

Toucher la nature et en prendre toutes les beautés, puis appliquer sur le textile, le papier ou tous autres matériaux, c’est mon “Ikigai” (joie de vivre en japonais). Ce processus est mon voyage intérieur, pendant lequel j’utilise des techniques anciennes et modernes auxquelles j’ajoute mes propres découvertes.

Née et ayant vécu dans différents pays en tant qu’artiste, j’ai toujours gardé le sentiment d’être entre-deux. Plutôt que d’essayer de trouver une synthèse, je me laisse apprécier les deux cultures telles qu’elles sont. Heureusement, j’ai la chance de créer ma propre “maison” partout où je vais, c’est-à-dire dans la nature.”


• 25 mai à 18h30


Conférence “Loi asile et immigration, pas en notre nom !”

Espace Jemmapes (CRL 10 Paris Anim’)
116 Quai de Jemmapes – 75010 Paris

En partenariat avec le Collectif de Mobilisation du 10e pour un accueil digne et solidaire des exilés

petite istanbulDepuis plusieurs décennies, notre arrondissement est au cœur de la route des exilés du monde entier mais il est aussi le terreau d’actions citoyennes et solidaires.

La nouvelle loi “Asile et Immigration” met le droit d’asile en danger et aggrave la vie des milliers d’exilés dans notre arrondissement, c’est pourquoi il nous parait important de réunir toutes les forces organisées et citoyennes afin de mettre en place des actions solidaires pour accueillir dignement les exilés.

Cette une conférence publique d’information a pour objectif de devenir un espace d’actions solidaires collectives dans notre arrondissement.


• 2 JUIN 2018 de 14h à 19h


Concert Interculturel 
Rue de Metz / Rue du Faubourg Saint-Denis Paris 10e

  • Moment festif et solidaire.
  • Contre les discriminations et pour l’égalité pour tout-es
  • Stands associatif
  • Stands dégustation

Avec
Tolga Çandar, Trio Dara Guest Edika, Mulêketu, ZaZlooZ, Paul & Dafne Feat Naghib Shanbezadeh

Avec la participation de :
Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (L’ACORT), Association Culturelle des Travailleurs , Immigrés de Turquie (ACTIT), Centre Démocratique du Kurdistan, Collectif de Mobilisation du 10e pour un accueil digne et solidaire des exilés, Collectif du Rêve Commun, Conseil de Quartier Saint-Denis / Paradis, CRL10 – Escale à la Grange aux Belles, Ensemble, nous sommes le 10e, Espace Universel, Histoire & Vies du 10e, Ligue des droits de l’Homme (LDH 10/11), Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 10e – MVAC 10e, Médiathèque Françoise Sagan, Paris Santé Nutrition, Solidarité avec les Universitaires pour la Paix et Défense des Droits Humains en Turquie (Solidarité-Up!), Union Culturelle Française des Arméniens de France (UCFAF), Fréquence Paris Plurielle (FPP – 106.3 FM)
Evénement sur Facebook

petite istanbul


• 5 au 29 juin 2018


Exposition photographies
“Les Kolbers”, Photographies de Yann Renoult

Dans le cadre du cycle d’expositions “Escale à la Grange aux Belles – Images du réel”

Centre Paris Anim’ La Grange aux Belles
6 rue Boy Zelenski – 75010 Paris

Vernissage, jeudi 7 juin 19h-21h

Le village de Zale, ancien refuge des peshmergas, combattants kurdes, perdu dans les montagnes du Kurdistan à la frontière de l’Iran et de l’Irak, est aujourd’hui le théâtre d’un étrange ballet quotidien. Ici, l’une des seules sources de revenus est le transport de marchandises. Commandées à l’étranger, elles finissent leur trajet, acheminées de l’Irak à l’Iran à dos d’homme ou de cheval, par des Kurdes iraniens. Si certains d’entre eux bénéficient d’un certificat de travail, nombreux sont ceux qui traversent illégalement. Outre les tirs des garde-frontières, ils doivent affronter des pistes étroites et dangereuses, enneigées l’hiver, dont le sol est souvent encore infesté de mines.

Infos :
Facebook Escale A La Grange Aux Belles
www.cargocollective.com/yannrenoult
© Yann Renoult

• 19 juin à 19h


Rencontre – Dédicace
avec Mahir Güven, auteur du roman “Grand Frère”, (Philippe Rey)
Prix Régine Deforges 2018 et Prix Goncourt du premier roman 2018.

à la Médiathèque Françoise Sagan
8 Rue Léon Schwartzenberg – 75010 Paris

 petite istanbulGrand frère est chauffeur de VTC. Enfermé onze heures par jour dans sa “carlingue”, branché en permanence sur la radio, il rumine sur sa vie et le monde qui s’offre à lui de l’autre côté du pare-brise. Petit frère est parti par idéalisme en Syrie depuis de nombreux mois. Engagé comme infirmier par une organisation humanitaire musulmane, il ne donne plus aucune nouvelle. Ce silence ronge son père et son frère, suspendus à la question restée sans réponse : pourquoi est-il parti ? Un soir, l’interphone sonne. Petit frère est de retour.

Dans ce premier roman incisif, Mahir Güven alterne un humour imagé et une gravité qu’impose la question du terrorisme. Il explore un monde de travailleurs uberisés, de chauffeurs écrasés de solitude, luttant pour survivre, mais décrit aussi l’univers de ceux qui sont partis faire le djihad en Syrie : l’embrigadement, les combats, leur retour impossible en France… Émerge ainsi l’histoire poignante d’une famille franco-syrienne, dont le père et les deux fils tentent de s’insérer dans une société qui ne leur offre pas beaucoup de chances.

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

    Related posts