Turquie • Trouver la bonne grenouille de juin

grenouille frog

Vous avez en France pas mal d’histoires avec des grenouilles et des crapauds. Alors, comme ça vous parle, j’en profite un peu pour filer la métaphore.

Ces jours derniers, nos marigots télévisuels en Turquie ont retenti de mille coassements, à propos des prochaines présidentielles anticipées de juin.
Il est vrai que ça nous a changé des cérémonies militaires ottomanes qui accompagnent les publicités, où on ne sait plus si le Reis vante la durabilité de l’électro ménager turc ou celle des frontières de la patrie.

Deux grenouilles étaient en cause. Deux bonnes vieilles grenouilles, habituées de nos roueries politiciennes à la turca. Un ex Président, islamiste européen compatible, qui a pris un peu ses distances avec son ex compagnon d’hier, j’ai nommé Abdullah Gül, et une fasciste sur le retour, Meral Akşener. ToutEs deux voulaient se faire aussi grosses que le bœuf.

Gül a jeté l’éponge dans la semaine. Et pourtant, ce n’était pas faute d’encouragements. Il a du manquer d’air.
Oui, on nous a présenté son numéro comme “l’union de l’opposition”. Assez gonflé en effet !

Entre le CHP qui ne trouve pas son candidat providentiel et aurait bien pustulé sur l’ex président, les nouveaux du HDP qui se déclaraient prêt à embrasser le crapaud si… si… si, et la louve Aşkener, c’était d’un coup l’union sacrée chez les grenouilles. Erdoğan les a donc laissé coasser pendant qu’il battait déjà campagne vers d’autres mares…

Aux dernières nouvelles, c’est Meral Akşener qui continue la gonflette, et du coup le CHP (opposition kémaliste) ne sait plus de quel côté pomper. Le HDP lui, aura perdu plus d’une semaine pour annoncer un ou une candidate dont tout le monde pensait, avant cette grotesque tentative politicienne, qu’il s’agirait de son ex leader emprisonné qui sut un temps incarner la seule voie de sortie pour la Turquie.

OubliéEs d’un coup les victimes des purges, les résistantEs en prison, les populations assassinées, l’armée en Syrie, voilà que revoilà les “élections” et leurs grenouillages.

Votez utile, votez grenouille !

Sauf que la grenouille, elle, n’est pas tombée de la dernière pluie. Elle pourrait à elle seule jouer une plaie d’Egypte à part entière. Elle a traîné déjà 5 fois dans le parlement, et nous vient de la famille du bon vieux parti ultra-nationaliste MHP (qui fit massacrer pas mal de monde ces quarante dernières années, et pas que côté kurde). En bonne politicienne qui aime le pouvoir, elle a pourtant su nager un temps dans les eaux des islamistes conservateurs, qui ont servi de piédestal à Erdoğan à une époque… fut ministre de l’Intérieur avec eux en 1997, avant de revenir chez les loups et créer son “bon parti”. Bref, une vieille grenouille qui sait changer de bénitier si nécessaire. Un pur produit de la Turquie nationaliste, avec la bigoterie qu’il faut…

Elle va vous plaire, j’en suis certaine. C’est une femme, en plus. Vos féministes laïcardes vont être ravies. Peut être lui trouveront-elles un soupçon de modernité, à 65 ans. Le CHP lui fait déjà des cadeaux de bienvenue pour les élections législatives… Et ils viennent de se mettre en quatre pour conclure une alliance.

Le mois de juin sera donc mois de pêche à la grenouille ?

Je me souviens, c’était il y a déjà… dix ans… lorsqu’ Erdoğan menaçait, il se murmurait en famille que “l’armée y mettrait bon ordre”, comme si le coup d’Etat de 1980 n’avait pas assez fait de victimes pour qu’on l’oublie si vite… Là, voilà qu’on nous propose un semblant de potion miracle, à base de bave de batracien providentiel, dans la même veine fantasmée.

La seule raison valable qu’on pourrait me proposer pour me convaincre, c’est de faire de cette élection le 2e tour du référendum, pour empêcher la mise en place des réformes constitutionnelles… Mais, entre les mains des Loups gris, le pouvoir présidentiel absolu, ça donnerait quoi ?…

Les solutions contre Erdoğan et surtout pour toutes et tous, ne viendront pas d’une pêche électorale, sous état d’urgence, via une fervente partisane de la turcité éternelle. 

J’en entends déjà certains me dire “c’est ça ou le fascisme” ! Ah bon, quelle version ?

C’est la Turquie qui est malade, pas son Reis du moment.


Turkey • Finding the right June Frog Click to read

Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias
Mamie Eyan
Chroniqueuse

Mamie stanbouliote de 82 ans.
Tendresses, coups de gueule et révolte ! Billets d’humeur…
Mamie Eyan on Facebook
Mamie Eyan

Chroniqueuse Mamie stanbouliote de 82 ans. Tendresses, coups de gueule et révolte ! Billets d’humeur…

    Related posts