Heyva Sor • Des besoins urgents pour les déplacés d’Afrin

Heyva Sor a Kurdistanê, le Croissant Rouge du Kurdistan a publié un appel détaillé pour Afrin le 23 mars dernier. Vous trouverez ci-dessous, une liste des besoins urgents dont les détails sont dans le document pdf, que vous pouvez télécharger ou visionner en ligne… 

POUR TOUTE AIDE CONTACTEZ
le site Internet www.heyvasor.fr
sur Facebook @CroissantRougeDuKurdistan
sur Twitter @CRKurdistan

Les déplacés internes d’Afrin

A partir du 20 janvier 2018, la population d’Afrin habitant la périphérie de la ville avait quitté les zones de conflit pour se réfugier dans le centre de la ville où elle vivait dans un environnement très difficile, retranchée en grand nombre dans les sous-sols.

Vers la mi-mars, les YPG ont évacué la population civile, en prévision d’une longue bataille qui s’annonçait avec la Turquie et ses alliés qui avaient pris le contrôle de la ville.

Les civils déplacés sont au nombre de 300 mille. 100 mille d’entre eux ont gagné la région de Till Rifaat (Shehba). Les autres sont répartis dans les régions de Sherawa, Noboul, Zehraa.

Par ailleurs, beaucoup de familles ont été déplacées à Alep.

Quelque 1500 familles ont réussi à gagner la ville de Manbij, et un nombre moins important de déplacés a rejoint l’est de l’Euphrate et NES (Kobané – TilTemir- Qamishli- le camp Newroz…).

Bien que la population locale soit solidaire, les déplacés se trouvant dans la région de Shehba ont besoin de beaucoup plus d’aide et dans tous les domaines :

• L’hébergement (tentes): jusqu’à présent, un camp a été installé. Deux autres sont prévus dans la région.

• La santé (soins primaires & secondaires) : le Croissant Rouge Kurde (CRK) utilise déjà les Centres existants de Soins d’Urgence (5 policliniques) et se prépare à travailler dans les camps de réfugiés prêtes. Le recours aux soins secondaires est difficile car les hôpitaux de Nubol et Zahra ne sont pas gratuits ; quant à Alep, la ville est difficile d’accès.

Le CRK a également déplacé 3 cliniques mobiles pour répondre aux besoins en soins primaires. Cependant, il y a un manque de moyens en maternité.
Il y a un besoin urgent d’aider les patients atteints de diabète (insulino-dépendants) et de thalassémie, ceux qui ont besoin de dialyse ou encore ceux qui doivent être vaccinés.

• L’eau : il y a un besoin en eau pour l’hygiène et l’eau potable. A défaut, les populations sont face à un réel risque d’épidémie. Le Comité de la Santé de Shehba a officiellement demandé de l’aide pour l’eau afin d’éviter une catastrophe sanitaire.

• Protection : suite aux nombreuses réunions avec les déplacés, il a été constaté que les populations avaient peur de retourner à Afrin, surtout après avoir appris que ceux qui y retournaient – en majorité des jeunes- étaient pris en charge par l’Armée Syrienne Libre et la Turquie, et ensuite conduits vers des zones inconnues (probablement à Ezaz).

D’après les comités locaux, la population d’Afrin est confrontée à une menace sérieuse d’épuration ethnique.

Besoins urgents

  • Médicaments, matériel pour soins urgents, matériel médical pour ambulances (dans le pdf, la liste des Soins Primaires)
  • Ambulances, cliniques mobiles
  • Approvisionnement en nourriture
  • Vêtements d’hiver
  • Tentes
  • Produits laitiers pour bébés et enfants.

Enregistrer le pdf

Visionner :
HEYVA-SOR_Rapport-2018-03-26nn


Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias.
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

    Related posts