En avril, chez Belleville éditions, les femmes lèvent le poing !

éditions

Bien qu’au Kedistan, les heures libres pour la “vraie” lecture soient devenues rares, nous vous signalerons toujours les coups de coeur d’éditions, comme ça, juste pour votre plaisir de lire.


Belleville éditions se présentent comme ceci “Depuis 2015, Belleville éditions donnent la parole à des hommes et des femmes du Moyen-Orient, d’Amérique latine, d’Europe du Sud-Est et des Balkans… Notre but, faire lire ceux qu’on entend moins, les voix des peuples et des minorités, pour ouvrir une fenêtre sur le monde et ses cultures” et elles annoncent un printemps des femmes !

livres belleville femmes

Découvrons celles qui se battent chaque jour pour l’égalité des genres… Nous vous proposons de croiser les regards de deux générations de féminisme en Turquie :

Des 50’s, avec Une drôle de femme de Leylâ Erbil, unique romancière à avoir été nommée pour le prix Nobel en Turquie, féministe et socialiste dont la traduction est aujourd’hui recommandée par l’UNESCO et défendue par Aslı Erdoğan.

À aujourd’hui, avec Ne tournez pas la page de Seray Şahiner, voix montante et très engagée, dont le premier texte publié en 2015 en autodiffusion, La coiffure de la mariée avait séduit près de 1 000 lecteurs.


Leyla Erbil éditions Belleville

Une drôle de femme

Leylâ Erbil

Trajectoire d’une féministe dans la Turquie des années 50 Nermin n’est pas une fille comme les autres. Apprentie poétesse aux idéaux socialistes, elle mène une vie de bohème dans la grouillante İstanbul sans se préoccuper de ses origines modestes ou de son sexe. Depuis sa petite chambre, elle lit les grands auteurs russes et compose. Et dans la République turque conservatrice des années 50, elle fait figure d’excentrique. Bientôt, la jeune femme se fait une place auprès des intellectuels – parfois même jusque dans leur coeur. Car bien sûr écrivains, architectes et peintres s’accordent au masculin. Nermin est déterminée, et tant pis si dans sa quête d’épanouissement, elle ne trouve pas de modèle. Tant pis si elle doit remplir le regard de ses parents de reproches et de déception. L’émancipation est un choix autant qu’un combat.

Traduit du turc par Ali Terzioğlu & J. Burkmann
Sortie 13 avril 2018

20 € | 256 pages | 14 x 20,5 cm | ISBN 9791095604181

Leyla Erbil

Leylâ Erbil, (1931-2013) écrivaine turque, auteure de nouvelles, de romans et d’essais. Elle fut la première femme turque écrivain à être nominée pour le Prix Nobel de Littérature par le PEN International en 2002. Elle est co-fondatrice de l’Union des Artistes turcs et du Syndicat des écrivains de Turquie. Leyla Erbil n’est pas restée dans les limites des courants littéraires qui l’ont précédée. Elle s’est ressourcée chez Marx et Freud. Elle s’est placée en rupture des marxistes orthodoxes. Elle a utilisé les méthodes émancipatrices de la psychanalyse. Elle a mené un combat contre les idéologies remplies de tabous sociaux, produites par la religion, l’institution familiale, et l’école. Elle a bougé les règles grammaticales enracinées et le vocabulaires de la langue. Elle a donc développé un nouveau format et un style. Elle a écrit 13 livres dont 3 recueils de nouvelles et 7 romans. Son roman, Karanlığın Günü (1985) est publié en français sous le titre Jour d’obscurité par Alfred Depeyrat, chez Actes Sud.

Seray Şahiner éditionsNe tournez pas la page

Seray Şahiner

“Aujourd’hui, Leyla Tasçı est morte. Prise d’un accès de démence, elle s’est jetée de son balcon avec sa fille. Une enquête a été ouverte contre son mari.” Pourtant, en arrivant à İstanbul il y a quelques années, Leyla était pleine d’espoir. Elle s’était dégoté un petit boulot dans un atelier de textile, et le bel Ömer qui régnait dans le coeur des ouvrières l’avait élue. Mais un soir, son patron lui a arraché son innocence en même temps que son chemisier. C’est là que tout a basculé. Leyla retrace son histoire, malheureusement trop ordinaire, de femme battue et violée en toute impunité. Elle nous lance un défi : tourner la page, pour découvrir qu’une autre issue est possible. Celle de la révolte.

Traduit du turc par Ali Terzioğlu & J. Burkmann
Sortie 13 avril 2018

17 € | 176 pages | 14 x 20,5 cm | ISBN 9791095604167

Seray Şahiner

Seray Şahiner, auteure, née en 1984 à Bursa a grandi à Istanbul. Elle a étudié le journalisme et le cinéma. Elle a collaboré au mensuel Hayvan et au quotidien Birgün. Elle a collaboré à bon nombre de journaux et fanzines turcs, a été correspondante pour Marie Claire et a également écrit des scripts pour la télévision. Ses romans ont attiré l’attention du public lors du Yasar Nabi Nayır Short Story Competition. Elle joue de la guitare, peint et fait de l’alpinisme. Elle a aussi exercé différents métiers, comme serveuse, couturière en prête-à-porter… En 2006, sa nouvelle “Gelin Başı”, La coiffure de la mariée a reçu le “mérite d’attention”, un des prix jeunesse de Yaşar Nabi Nayır et est édité chez Can Yayınları. En 2008, au théâtre municipal d’İstanbul, trois des nouvelles de La coiffure de la mariée, furent mises en scène. Et, durant la saison 2010-2011, c’est l’intégrale de La coiffure de la mariée qui a été adapté au théâtre. Aujourd’hui elle a 5 livres à son actif.

belleville-editions.comFacebookTwitter | Contact

Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias.
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

    Related posts