Avec Bansky, Zehra Doğan est à New York

Zehra Doğan Bansky

Zehra Doğan s’expose à New York, par l’entremise d’un artiste dit de “Street Art”, l’artiste Banksy. Ainsi le battement d’aile du papillon a-t-il atteint le coeur d’une rue américaine et les yeux de ses passants.

La presse internationale s’est emparée de l’événement et y consacre, via une première publication dans le New York Times, relayée par l’AFP, davantage que des brèves.

Sentenced to nearly three years in jail for painting a single picture. #FREEzehradogan

Une publication partagée par Banksy (@banksy) le

Nous en sommes, à Kedistan, bien sûr profondément heureux, et pensons que le PEN International, qui a choisi aussi Zehra parmi les artistes et auteurs à soutenir, doit également y voir là le fruit d’un travail de solidarité de longue haleine.

Nous sommes bien sûr de fait encouragés, plus que jamais, à poursuivre les expositions de ses oeuvres originales, ou de reproductions, afin de donner à voir sa force artistique, tout autant qu’à faire entendre sa parole, qui archive, comme journaliste et artiste, ce que le Tribunal des Peuples, qui a tenu session à Paris, dénonce comme crimes de guerre.

Quelles que soient les difficultés que ici ou là, d’aucunEs s’ingénient à créer dans cette campagne de solidarité, ce n’est pas alors que le visage de Zehra s’affiche comme le symbole international d’une otage en prison en Turquie, parce que femme kurde, artiste, intellectuelle et journaliste, que ses soutiens vont fléchir.

Zehra Doğan va continuer à s’exposer en Europe.

Kedistan, nous le rappelons,  a accepté la responsabilité de la gestion, à titre solidaire et entièrement gratuit, des droits moraux, intellectuels et artistiques de Zehra, jusqu’à sa libération, que nous voudrions toutes et tous la plus rapide. A ce titre, nous sommes ouvertEs à toutes les demandes d’expositions, de nouvelle édition sérieuse de livre, ou d’initiatives originales de soutien.

Pour les supports médiatiques qui voudraient aujourd’hui réaliser sujets ou articles, nous nous ferons un plaisir de vous fournir informations ou visuels non encore publiés éventuellement.

Plus que jamais également, vous pouvez lui écrire.

Dans l’agenda, sont d’ors et déjà en cours de préparation, une grande initiative en France à l’automne (en Bretagne), d’autres avant l’été. Des demandes pour les Pays-Bas, le Pays Basque, l’Allemagne vont se finaliser. Une exposition de reproductions s’achève en Autriche, à Vienne

Nous faisons appel à toutes les bonnes volontés, les associations, les associations de soutien internationales, et sommes à leur disposition pour des initiatives qu’elles voudraient entreprendre, avec l’utilisation du support des oeuvres de Zehra.

Zehra Doğan continue de faire l’objet de mesures vexatoires en prison, parce que solidaire avec ses compagnes de geôle. Le soutien et sa visibilité sont donc plus que jamais à l’ordre du jour, surtout dans la situation chaotique de la Turquie, et à l’heure des grandes trahisons à l’encontre du peuple kurde.

Merci encore à “l’inconnu” Bansky, pour la force et la portée de cette oeuvre originale réalisée en collaboration avec l’artiste graffeur Borf. Et quand un seul inconnu provoque autant de bruit de par le monde, on se met à espérer que d’autres se lèveront à leur tour.

Le site web officiel trilingue de Zehra est ICI.

La page de réseau social facebook est par là. Et vous pouvez aussi suivre son Twitter officiel @zehradoganjinha

Le dossier spécial et complet que Kedistan consacre à Zehra est consultable en suivant ce lien.

Et pour soutenir financièrement cette solidarité, car cet apport est nécessaire et indispensable, un appel à dons se trouve sur ce site dédié, en toute transparence.

Zehra Dogan, Turkish artist

Une publication partagée par Banksy (@banksy) le


With Banksy, Zehra Doğan is in New York Click to read
Zehra Doğan Bansky ile New York’ta Okumak için tıklayınız
Zehra Doğan llega a Nueva York de la mano de Bansky Haga clic para leer

Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias
KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

    Related posts