Kedistan a besoin du soutien de ses lecteurEs

Kedistan

Kedistan en mars, va devoir se serrer la ceinture et retarder ses paiements au maximum. La trésorerie est dans le rouge.

Les membres de l’équipe qui voyageront en mars pour le magazine le feront de leur poche (une habitude) et les frais courants de fonctionnement deviendront des dettes à rembourser ultérieurement. Flyer’s en berne, économies drastiques. Nous allons publier en dessous de nos moyens.

En effet, la souscription de janvier et février n’a pas atteint l’équivalent d’un mois de fonctionnement ordinaire.

Encore une fois, nous faisons appel, non pas à celles et ceux qui aident régulièrement le magazine en fonction de leurs moyens, mais aux dizaines de milliers de lecteurs réguliers ou occasionnels qui, parce que la consultation du magazine est gratuite, pourraient penser qu’il vit de ressources occultes.

Personne, à Kedistan, n’est rémunéré. Pas de publicités ouvertes ou déguisées non plus. Pas de revenus pris sur des campagnes de solidarité que nous menons ou soutenons. Surtout pas. Pas un centime de la campagne pour Zehra Doğan, à l’équilibre, ne va vers la trésorerie de Kedistan, par exemple. Et au contraire, le magazine a même déboursé pour des payeurEs indélicatEs…

Nous serions, à l’allure où vont les choses, amenés un jour à proposer des abonnements payants, où accepter de supporter de la publicité, comme tout le monde, si nous ne parvenions pas à faire face dans les mois à venir aux 500 euros mensuels nécessaires pour la publication des 70 à 100 articles environ, lus pourtant par plus de 80 000 personnes en moyenne.

Ce serait tout le contraire du but recherché : informer largement, archiver, donner à lire, et rester totalement alternatif et indépendants.

La souscription est ouverte depuis le mois de septembre 2016. Kedistan a donc jusqu’ici fonctionné avec 420 euros mensuels, dépensés, bien entendu. Il en faudra désormais 500 par mois, pour plus de sécurité, plus de souplesse de publication. Avouez que ce n’est pas Byzance pour un magazine comme Kedistan.

L’appel à don du mois n’est donc pas sous forme de clin d’oeil comme d’habitude, et s’adresse largement à toutes celles et ceux, nombreusEs, qui, pour moins que le prix d’un paquet de cigarettes, peuvent coopérer avec tout le monde au maintien de la gratuité pour touEs du magazine en ligne.

Pour les virements :
Les amis du Kedistan Crédit Mutuel / CM Mazé
IBAN FR76 1027 8394 1000 0219 6880 186
BIC CMCIFR2A

Pour les dons en ligne : Cliquez sur l’image


Image à la une : simonscat.com

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil

    Related posts