Exposer Guernica sans faire de bruit

guernica gernika

Imaginons un instant, en juin 1937, une structure culturelle qui se serait proposée pour exposer à Paris, Guernica, cette oeuvre de Picasso, en évitant, surtout, de parler de la situation espagnole.

Cette toile monumentale est une dénonciation engagée du bombardement de la ville de Guernica, qui venait de se produire, lors de la guerre d’Espagne, ordonné par les nationalistes espagnols et exécuté par des troupes allemandes nazies et fascistes italiennes.

A Paris, le gouvernement Blum avait abdiqué déjà sous la pression.

Qu’aurait donc pu faire une structure culturelle parisienne, à qui l’on aurait proposé d’exposer le Guernica de Picasso ?

Elle aurait consulté ses supérieurs.
Ou, peut être, dans un sursaut pour exister par elle-même, aurait-elle, conquise par la beauté et la force de l’oeuvre, cherché à en réduire la portée politique, en la transformant en “chef d’oeuvre de l’art contemporain”, pour la poser sur ses murs.

Nous sommes en 1937, Picasso est déjà un peintre reconnu, et c’est d’ailleurs pour cela que la commande lui a été transmise.

Mais, le gouvernement de front populaire a décidé de faire le mort, sur la guerre d’Espagne.

Alors, la structure culturelle est dans la merde. Exposer Guernica et parler de la révolution espagnole, c’est risquer de se voir demander des comptes, ou voir des portes pourvoyeuses de subventions se fermer.
Alors, dans un élan inventif, la voilà qui cherche le moyen d’exposer l’oeuvre, comme parlant de tauromachie, et en montant une table ronde sur les anti-corridas ; libre expression contradictoire oblige… Ils envisagent même d’y faire venir un picador allemand…

Silence, on expose !

Non, je déconne…

J’ai juste fait un cauchemar. Je me regardais négocier l’exposition des oeuvres de Zehra Doğan avec une structure culturelle parisienne. Et je cherche toujours à comprendre comment un rêve peut à ce point partir en vrille…

LIRE SURTOUT :
Cher Picasso, ce que je te décris est un tableau de Nusaybin…

Exponer el Gernika sin levantar ampollas Haga clic para leer
Exhibiting Guernica without making a sound Click to read

Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Por respeto hacia la labor de las autoras y traductoras, puedes utilizar y compartir los artículos y las traducciones de Kedistan citando la fuente y añadiendo el enlace. Gracias.
Daniel Fleury
REDACTION | Auteur

Lettres modernes à l’Université de Tours.
Gros mots politiques… Coups d’oeil politiques…
Daniel Fleury on FacebookDaniel Fleury on Twitter
Daniel Fleury

REDACTION | Auteur Lettres modernes à l’Université de Tours. Gros mots politiques… Coups d’oeil politiques…

    Related posts