Marche pour Öcalan et les otages politiques de Turquie

Le Comité “Liberté pour Öcalan et pour tou.tes les prisonnier.es politiques” organise pour la seconde fois, une marche qui durera dix jours, du 8 au 17 février 2018.

La marche réunira les participantEs et celles et ceux qui s’y joindront tour à tour selon les localités traversées, sur la route de Luxembourg à Strasbourg pour se terminer devant la Commission Européenne et le Comité européen pour la Prévention de la Torture.

OcalanKedistan en rendra compte à travers le récit de militantEs francophones qui y participeront.

A partir du 8 février prochain à suivre ICI



Le texte de l’appel

Grande marche pour la libération d’Öcalan
et pour la défense de la révolution kurde

Faisant contraste avec l’affirmation “Il n’y a pas d’alternative”, le Rojava nous montre que si, un autre monde est possible ! C’est pourquoi une Grande Marche est organisée chaque année, pour rendre plus visible la situation du Kurdistan et celle d’Abdullah Öcalan en particulier. Le cas d’Abdullah Öcalan ne peut être pris en considération sans toucher à la question kurde. Il est enfermé en isolement total sur une prison-île qui lui est réservée, et il ne peut parler ni à ses avocat.es, ni à ses parents proches… Cette injustice dure depuis maintenant 18 ans !

Depuis la précédente Grande Marche, de nombreuses victoires ont été emportées dans la lutte pour une société libre, sans Etat et sans le pouvoir et la violence qui y sont liées. Par son engagement dans la démocratie radicale, dans l’écologie et dans la libération des femmes, ainsi que par son approche visionnaire, le Mouvement de Libération Kurde est devenu un acteur central du Moyen-Orient. Après avoir libéré l’ancienne capitale de Daesh, Raqqa, l’exemple concret de la Fédération Démocratique de la Syrie du Nord prend une forme de plus en plus précise. Ce n’est pas qu’au Kurdistan et au Moyen-Orient que le mouvement kurde rassemble des personnes de différents parcours, à l’opposé de la maxime “Diviser pour mieux régner”. C’est le cas en Europe aussi, nous l’avons vu lors du G20 !

Nous, le Comité “Liberté pour Öcalan et pour tou.tes les prisonnier.es politiques” et des centaines de militant.es de divers horizons, marcherons du Luxembourg à Strasbourg du 8 au 17 février 2018, nous organiserons des rencontres et séminaires et nous répondrons aux journalistes. Notre marche se dirigera vers la Commission Européenne et vers le Comité européen pour la Prévention de la Torture, avec pour but de leur rappeler leurs responsabilités.

Comité “Liberté pour Öcalan et pour tou.tes les prisonnier.es politiques”

Vous souhaitez y participer…

Informations :

  • Du 8 au 17 février 2018, de Luxembourg à Strasbourg
  • Transport vers le point de départ le 7 février 2018, de Saarbrücken, Frankfurt, Luxembourg, Baden-Baden
  • Grande Manifestation européenne le 17 février 2018, à Strasbourg
  • Chaque soir, concerts, rencontres et débats autour des thèmes comme le confédéralisme démocratique, la Jinéologie, l’internationalisme et la démocratie universelle.
  • Matériel : Chaussures appropriées requises pour la marche. Sacs de couchage nécessaires (si vous n’en avez pas, on peut vous en fournir un.)

 

 

KEDISTAN
Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.
KEDISTAN on EmailKEDISTAN on FacebookKEDISTAN on TwitterKEDISTAN on Youtube
KEDISTAN

Le petit magazine qui ne se laisse pas caresser dans le sens du poil.

    Related posts