Europe • Des murs et des morts, en fond de décor

walls fond

Je sais, il se dit qu’un billet de Mamie Eyan sur Kedistan, c’est comme une conversation de jardin de thé. Pas de fond politique, et pas au niveau souhaité.

Mais il faudra patienter encore un peu pour que je tire ma révérence.

Et en parlant de fond, je voudrais vous parler de fonds marins.

Et pour une fois, non pas grogner comme d’habitude sur notre Reis, mais sur celles et ceux qui lui fournissent les moyens de briller en société : j’ai nommé les dirigeantEs européennEs. Et précisément ceux qui financent un nouveau trafic d’esclaves en Libye, après avoir financé le régime AKP pour qu’il filtre les migrants en provenance de Turquie et des régions en guerre.

Même si on entend régulièrement nos ministres râler parce qu’on ne verrait pas assez vite la couleur des euros promis pour jouer les gardes frontières de l’Europe, il est clair que cet accord passé il y a déjà quelque temps, et négocié par la même Dame Merkel qui pourtant a accueilli la plus grosse partie des migrants dont vos pays ne veulent pas, que cet accord dis-je, a bâti un mur sur la mer, à partir des côtes turques.

Si on ajoute les murs intérieurs de barbelés qui ont surgi sur vos territoires démocratiques, qui en Hongrie, qui en Autriche et ailleurs, voire dans vos belles Alpes françaises, on comprend vite pourquoi la Libye est devenue la nouvelle route des migrations vers l’Europe.
Ce n’est pas moi qui le dis, mais des associations de défense des droits humains, et avec bien plus de voix que la mienne.

Il y a je crois, dans l’histoire européenne, la trace d’un mur de l’Atlantique, construit par le nazisme, pour prévenir un débarquement américain sur les côtes. Voilà que vos dirigeants refont le coup en Méditerranée. Mais comme nous sommes à l’heure du virtuel, ce n’est pas Lafarge qui fournit le ciment, mais l’Union Européenne qui donne le nerf de la guerre, c’est à dire les euros pour les nouveaux gardes côtes fraîchement équipés.

Lorsque j’ai vu cela passer, je n’ai pas vraiment eu besoin de traduction. C’est ignoble, inhumain et digne des meilleurs moments du XXe siècle.
Et comme j’avais vu avant passer le marché aux esclaves, je n’ai guère eu à réfléchir pour faire le lien.

Votre mur en Méditerranée sert tout simplement à laisser mourir des gens loin de chez vous, en finançant leurs bourreaux, pour sauvegarder vos intérêts et soit disant inverser la courbe du chômage.
Avec Erdogan, Dame Merkel avait révélé et négocié les montants financiers du deal. Là, on ne les connaît même pas, tant cela se fait dans la honte et la confusion. Mais rappelez-vous, cela se fait en votre nom : il paraîtrait que vous êtes majoritaires à ne “pas vouloir de ça chez-nous”.

De la même façon que vous avez mandaté les Kurdes, pour se faire tuer à votre place contre Daech, et laissé un Bachar torturer sa population sous l’oeil conquérant de Poutine, vous voulez créer vos camps de détention hors de l’Europe, tant vous craignez que les corps de migrants ne souillent vos terres. J’avais vu l’Europe autrement…

Mais finalement, j’ai du commettre la même erreur que celle que vous commettiez quand vous pensiez qu’il y avait de la démocratie en Turquie avant Erdogan… Chacun ses yeux bandés pour ne pas voir les réalités en face, et défendre ses propres intérêts sans vergogne. Et tout ça dans le coeur des Nations.
Là, contrairement à ce que certains disent de moi, je crois que j’ai touché le fond.

Il paraît que vous avez repoussé les nationalistes rassis d’extrême droite et les avez maintenus hors de vos urnes. Regardez bien, vu de loin, on penserait pourtant le contraire. Votre gauche s’habille en bleu blanc rouge en France, par exemple, et vos libéraux s’allient avec les pires pour faire des flux migratoires des cimetières marins ou des camps de concentration pour nouveaux esclaves… Et tout cela avec des déclarations “d’humanité” de vos politiciens millionnaires.

Nous avons laissé nous, à l’Ouest de la Turquie, les populations de l’Est sous le feu des forces de l’Etat turc se faire massacrer. Celles et ceux qui ont réagi sont en prison ou sur le point de l’être.

Et vous, que faites-vous pour que les murs de l’UE érigés pour vous protéger ne deviennent pas les parois du cercueil de votre conscience humaine ?

Je sais, je sais, pas de fond… et je m’adresse au mauvais public, vous n’y êtes pour rien… Mais ça soulage, au fond, à mon âge…

Vous avez commandé quoi au Papa Noël, une panoplie de garde-côtes ?

libye amnesty be

English Europe • Walls, with the dead as backdrop Click to read

Traductions & rédaction par Kedistan. Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Ji kerema xwere dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê wek çavkanî diyar bikin. Spas.
Translation & writing by Kedistan. You may use and share Kedistan’s articles and translations, specifying the source and adding a link in order to respect the writer(s) and translator(s) work. Thank you.
Mamie Eyan
Chroniqueuse

Mamie stanbouliote de 82 ans.
Tendresses, coups de gueule et révolte ! Billets d’humeur…
Mamie Eyan on Facebook
Mamie Eyan

Chroniqueuse Mamie stanbouliote de 82 ans. Tendresses, coups de gueule et révolte ! Billets d’humeur…

    Related posts